Direction Round 2 pour les Panthers

par 4 minutes de lecture
Florida Panthers Tampa Bay Lightning
par 4 minutes de lecture
Enlever la pub

Avec cette grosse victoire 6 à 1, les Florida Panthers s’assurent de disputer le deuxième tour et deviennent les rois de la Floride

La logique a été respectée finalement lors de ce premier tour. Malgré une bonne victoire sur le Game 4, les Tampa Bay Lightning n’ont pas fait le poids à l’occasion de ce Game 5 et s’inclinent 6-1 à l’Amera Bank Arena des Panthers.

C’est une fin de cycle pour le Tampa Bay, puisque le Lightning a éliminé la Floride lors de leurs deux précédentes rencontres en séries éliminatoires, mais cette fois-ci, les Panthers étaient meilleurs.

« Les bonnes équipes trouvent un moyen et nous l’avons certainement fait dans le passé et elles l’ont fait », a déclaré le capitaine du Lightning Steven Stamkos, qui est un agent libre sans restriction à l’intersaison. « Il faut donner du crédit à l’autre équipe. C’est une très bonne équipe de hockey, très profonde.

Le plan de John Cooper pour le match 5 était de jouer physique devant le filet. Le gardien des Panthers, Sergei Bobrovsky, avait été le meilleur joueur sur la glace tout au long de la série.

« C’est un plan de match important pour nous d’être devant le filet », a déclaré le centre Anthony Cirelli. « Dans ce genre de situation, on veut être le plus proche possible sans les heurter ou sans être dans la peinture…. C’est un jeu de centimètres. C’est juste là ».

Alors que le plan se déroulait comme prévu, deux buts ont été refusés à Tampa Bay. Deux gros coups dur qui les ont fait totalement sortir de leur match.

« Nous avons simplement capitalisé sur quelques occasions qui n’ont pas compté ce soir », a déclaré Stamkos. « C’était le plan de match, obtenir plus de palets vers le filet, avoir des écrans devant et du trafic, et c’est ce que nous avons fait. C’est juste que ça n’a pas marché pour nous ».

Des décisions arbitrales largement contestées par le coach des Lightning, John Cooper.

« Les batailles de fronts de filet ne sont-elles plus autorisées ? a déclaré Cooper. « Cela fait partie du jeu de tout le monde. Les combats qui se déroulent là-bas, c’est comme les règles de la prison dans les séries éliminatoires, mais ce n’est pas les règles de la prison pour le gardien de but ? Autant leur mettre des jupes si c’est comme ça que ça se passe ».

Du côté des Panthers, on voit cette victoire comme une réel réussite collective.

« Le simple fait de participer à une série d’éliminatoires contre son plus grand rival est vraiment génial et très amusant, a déclaré l’attaquant de la Floride Matthew Tkachuk. « Le fait de sortir vainqueur, de faire partie de l’équipe qui a été capable de faire cela pour la première fois, rend les choses encore plus spéciales. Nous allons probablement jouer contre notre prochain grand rival, alors il n’y aura pas de déception émotionnelle.

« Chaque série est différente et ce groupe de gars est spécial », a déclaré Bobrovsky. « Nous travaillons très dur pour avoir une structure et tout le monde l’a exécutée. Nous sommes très proches les uns des autres et nous nous aimons beaucoup.

Les Panthers affronteront soit les Boston Bruins ou les Toronto Maple Leafs, même si on a quand même une petite idée de qui va se hisser au deuxième tour. Quoi qu’il en soit, on souhaite au Lightning de se relever vite de cet échec et de préparer au mieux la saison prochaine, peut-être sans Steven Stamkos.

Credit Photo : Jim Rassol-USA TODAY Sports

 

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires