Ligue Magnus : Marseille qualifié en play-off

par 5 minutes de lecture
ligue magnus
par 5 minutes de lecture
Enlever la pub

Pour le compte de la 42è journée, une nouvelle équipe inscrit son nom pour les séries éliminatoires : Marseille !

 

Grenoble – Briançon :

Alors que Briançon lutte avec Gap pour la dernière place du classement, les Diables Rouges jouent contre l’une des équipes ayant la meilleure attaque.

Découvrez l'App TFA ! Découvrez l'App TFA sur iOs ! Découvrez l'App TFA sur Android !

C’est dans une première période calme niveau but que le match s’accélère en seconde période, en commençant par Damien Fleury qui ouvre le score pour les Grenoblois peu de temps après le début de cette période. Alors que Briançon évolue en infériorité numérique, Sacha Treille marque pour Grenoble leur 46e buts en supériorité numérique de la saison.

Loïc Farnier marque le troisième but des Grenoblois mais Gaëtan Villiot marque le premier but des Diables Rouges. Peu avant la pause, les Grenoblois inscrivent deux buts coups sur coups, premièrement par Valentin Grossetete, puis par Adel Koudri, le score se porte à 5-1 à la pause.

Retour du vestiaire, et second but pour Briançon par Jules Gallet.

Loïc Farnier, Adel Koudri et Valentin Grossetete sont les trois derniers buteurs de ce match et ont chacun inscrit un doublé, score final de 8-2 à l’avantage des Brûleurs de Loups.

 

Bordeaux – Rouen :

C’est à la 13e minute de jeu que les Rouennais ouvrent le score grâce à Kristaps Sotnieks, assisté par Sacha Guimond et Christophe Boivin.

Les Rouennais inscriront leur second but peu de temps avant la pause avec Marcel Hascak avec une nouvelle fois une assistance de Christophe Boivin, mais les Bordelais réduiront l’écart juste après, avec un but de Baptiste Cruche. Malgré la sorti de Quentin Papillon côté Bordelais pour évoluer à 6 contre 5, le score en restera là, victoire de Rouen, ils atteignent et dépassent la barre symbolique de 100 points en saison régulière, et confirment leur première place.

 

Marseille – Nice :

Match à sens unique pour les Marseillais contre une équipe de Nice qui lutte pour se qualifier en play-off.

Alors qu’il n’y a eu qu’une petite pénalité dans la première période, les choses se sont accélérées dans la seconde avec pas moins de 3 buts pour Marseille, dont un en supériorité numérique. Les deux premiers buts ont été inscrits par Fabien Colotti et David Aslin, le troisième par Patrik Machac.

Dans la troisième période, quatre buts ont été inscrits par Marseille, tous par des buteurs différents : Jan Dufek, Gennadi Stolyarov, Paul Siraudin et une nouvelle fois David Aslin.

Avec cette grosse victoire, Marseille valide son ticket pour les Play-off alors qu’ils ne sont dans l’élite française pour la première fois de leur histoire.

 

Amiens – Anglet :

Avec un but en supériorité par Janis Svanenberg au milieu de la première période, les Gothiques ont pris les devant sans aucune réaction de l’Hormadi. Ils ont profité de cette non-réaction pour inscrire un nouveau but moins de 5 minutes après le début de la seconde période, marqué par Antonin Plagnat. Janis Svanenberg inscrit son doublé à la mi-match, et Anglet ouvre son compteur de but peu avant la fin de la seconde période, avec Fabien Kazarine comme buteur.

Justin Bergeron marquera le quatrième but Amiénois avant que Samuel Dunn et Colin Doyle marquent en espérant une égalisation d’Anglet, en vain. Score final, 4-3 pour Amiens.

 

Gap – Angers :

Triste soirée pour Gap contre Angers avec une lourde défaite, en commençant dans la première période avec 2 buts d’encaissés, les deux en supériorité numérique pour Angers, d’abord par Cédric Di Dio Balsamo suivi de Robin Gaborit.

Nicholas Moutrey et Peter Valier (supériorité numérique) seront les deux buteurs de la seconde période tandis que Cédric Di Dio Balsamo profitera de la faiblesse Gapençaise pour inscrire un doublé. Victoire 5-0 d’Angers.

 

Cergy – Chamonix :

Avec 3 buts après 11 minutes de jeu pour Cergy, inscrits par Sayam Limtong, Emils Gegeris et Tomas Pardo, les Pionniers n’avaient que pour obligation de réagir, et c’est Gabriel Chabot qui s’en est chargé, 3-1 à la pause pour Cergy, et Chamonix change de gardien.

Chamonix réduit donc l’écart peu après le retour du vestiaire mais après une pénalité, Cergy marque en supériorité grâce à Emils Gegeris une nouvelle fois.

Alexander Rolf Barber décide d’inscrire un doublé en l’espace de 9 secondes, portant le score à 6-2 pour Cergy. John-Claude Brassard réduit l’écart pour Chamonix, mais Alexander Rolf marque à nouveau, pour son triplé.

Victoire 7-3 de Cergy.

 

Nous avons encore pu assister à une belle journée de Ligue Magnus, mais la saison régulière est déjà bientôt fini, il ne reste plus que 2 matchs, et deux places sont encore disponibles pour les séries éliminatoires.

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires