New York et Tampa Bay n’ont plus de joker

par 4 minutes de lecture
Frederik Andersen
par 4 minutes de lecture
Enlever la pub

Ce Game 3 aura fait deux victimes cette nuit, les Tampa Bay Lightning et les New York Islanders. Les deux équipes sont maintenant menées 3-0

La première victime de la nuit s’appelle Tampa Bay. Les joueurs de John Cooper n’avaient pas d’autre option que de l’emporter chez eux s’ils voulaient garder un espoir pour cette série. Mais le réalisme des Florida Panthers les ont littéralement assommés avec un score de 5-3.

Même le défenseur Matt Dumba n’arrive pas à réaliser.

« Il n’est pas facile de comprendre la situation dans laquelle nous nous sommes mis, car je sais que tout le monde ici croit en ce groupe », a déclaré le défenseur du Lightning Matt Dumba. « Nous n’aurions jamais pensé que nous serions menés 3-0, alors nous réalisons que la série n’est pas terminée ».

Cette série est révélatrice de beaucoup de problèmes présents à Tampa Bay depuis le début de saison, notamment le manque de profondeur au niveau de l’effectif.

Lors de ce Game 3, la deuxième ligne des Panthers a récolté 7 points au total, avec notamment un doublé de la part de Matthew Tkachuk. Et de l’autre côté, la deuxième ligne de Tampa Bay n’a récolté au total que deux petits points.

Une vraie plus-value pour les Panthers qui ont su ramener les joueurs taillés pour les séries et à chaque ligne, je pense notamment à la troisième composée notamment de Dmitry Kulikov, Oliver Ekman-Larsson ou encore Evan Rodrigues. Une composition qui a l’allure d’une première ligne, non ?

Tampa Bay aurait pu et même aurait dû profiter des 3 cadeaux que les Panthers leur ont donné lors du premier tiers, je parle bien entendu des 3 pénalités provoquées par Kyle Okposo, Brandon Montour et Gustav Forsling. C’était l’occasion idéale pour prendre le match par le bon bout pour Tampa Bay.

Mais non, ils vont même concéder un but lors de cette période, des temps compliqués à Tampa Bay qu’il va falloir régler au plus vite, même si ça semble déjà trop tard.

Les New York Islanders trop approximatifs tombent sur un Frederik Andersen exceptionnel

C’était le même enjeu pour les New York Islanders, rester dans la course face aux Hurricanes pour ne pas avoir 3 matchs à remonter, et comme vous l’avez compris, échec de la mission côté New York avec cette défaite 3-2, même s’ils ont plutôt bien joué.

« Je pense que nous avons fait du bon travail en revenant, en nous ouvrant, en nous soutenant les uns les autres », a déclaré Noah Dobson. « Ils viennent fort, mais il est évident que nous avons été capables de sortir de notre zone d’en-but et de pousser. Cela nous a permis de passer plus de temps dans la zone offensive et de nous créer plus d’occasions. C’est un point positif pour l’instant, mais c’est vrai que ça fait mal ».

Et le point qui pour moi, change tout sur la série. Un Frederik Andersen tellement solide. C ‘est vraiment ce qu’on attend d’un gardien en playoffs. Face aux New York Islanders, c’est un pourcentage d’arrêt de 93,55 % avec 29 arrêts sur 31 tirs. Avec en prime encore un arrêt énorme : alors qu’il était tombé, il lève le bras et capte le tir du joueur de New York, impressionnant.

« Il a fait de très bons arrêts », a déclaré Dobson à propos du gardien de la Caroline, qui a terminé avec 29 arrêts. « Personnellement, il a fait deux arrêts marquants. C’est frustrant. Nous devons juste nous accrocher ici ».

Credit Photo : Dennis Schneidler-USA TODAY Sports

 

 

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires