College Football Playoffs Rankings : un Top 6 inchangé et grosse surprise à la 7ème place

par 3 minutes de lectureCommentaires 2
college football
par 3 minutes de lectureCommentaires 2
Enlever la pub

Troisième semaine du classement du Comité de sélection du College Football Playoffs et sans grande surprise, après les résultats du week-end, les 6 premières places restent identiques à celui de la semaine précédente. Rapide analyse.

Alabama indéboulonnable

Le Crimson Tide a étrillé les champions sortants, LSU, lors de la journée 14 et conserve naturellement sa place de leader au sein du classement. Et on voit mal qui pourra remettre en cause l’hégémonie de Alabama (#1) cette année.

Les poursuivants Notre Dame (#2), Clemson (#3) et Ohio State (#4) ont eux aussi gagné assez facilement lors du week-end et c’est donc le statut-quo au sein du quatuor de tête du football universitaire.

Après leurs victoires respectives contre Auburn et Tennessee, Texas A&M (#5) et Florida (#6) restent en embuscade et espère un faux pas du quatuor de tête. L’annulation de « The Game », le match entre Ohio State (#4) et Michigan, pourrait d’ailleurs permettre à une de ces deux équipes d’espérer une place en playoff puisque que pour le moment les Buckeyes ne remplissement pas les conditions pour accèder à la finale de la Big Ten. Et sans le titre de champion de la Big Ten, le comité de sélection pourrait bien revoir sa copie et descendre sérieusement le classement des Buckeyes.

Quoiqu’il en soit, si la saison s’arrêterait aujourd’hui, les play-offs ressembleraient à ça:

  • #1 Alabama contre #4 Ohio State, lors du Sugar Bowl
  • #2 Notre Dame contre #4 Clemson, lors du Rose Bowl

Iowa State : la belle surprise

C’est la plus grosse surprise de ce classement. Le passage de Iowa State à la septième place. Après avoir battu Texas (#20) il y a deux semaines et après avoir annihilée la meilleure défense de la Big 12 (West Virginia) ce week-end, les Cyclones peuvent maintenant espérer, en cas d’hécatombe au sein du Top 6, jouer les trouble-fêtes en haut du tableau. Reste maintenant aux Cyclones de passer l’écueil des Sooners de Oklahoma (#11) en final de la Big 12.

En plaçant les Cyclones à la 7ème place devant les Bearcats de Cincinnati qui reculent d’une place par conséquent et pointent à la 8ème place désormais, le comité de sélection envoi un message clair aux Bearcats et détruisent tous les espoirs de l’université de participer d’une quelconque manière aux playoffs cette année. La faute à un calendrier en manque d’équipe classée et aux reports des deux derniers matchs.

Exit BYU, Bonjour Coastal Carolina

Après de multiples reproches sur un calendrier trop faible pour les Cougars de BYU (#18), et avec l’annulation de leur match initial, l’université avait décidé de se mettre en péril en affrontant les Chanticleers de Coastal Carolina (#13). Et malheureusement la défaite des Cougars a montré leurs lacunes et leurs difficultés à affronter des équipes solides cette année. Par conséquent, c’est la dégringolade pour les Cougars qui passent désormais à la 18ème place au lieu de la 13ème lors de la semaine précédente.

Mais la victoire des Chanticleers permet à Coastal Carolina (#13) de pouvoir rêver d’un Bowl du Nouvel An cette année. Cela serait une première pour le programme de l’université. Néanmoins, il faudrait accéder à la 11ème place et les Chanticleers pourraient y arriver en en battant les Ragin’ Cajuns de Louisiana (#19) dans la finale de la Sun Belt.

Enlever la pub

Commentaires

guest

2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires