Jonathan Taylor autorisé à trouver un trade

par 5 minutes de lecture
Jonathan Taylor
par 5 minutes de lecture
Enlever la pub

Le running back des Colts d’Indianapolis, Jonathan Taylor, a été autorisé par sa franchise à chercher un trade qui pourrait l’envoyer dans une autre équipe.

Touche-t-on enfin à l’épilogue de la série Jonathan Taylor ou ne serait-ce qu’un nouvel épisode de la saga que les Colts et le running back nous ont proposé ce lundi? En tout cas, une nouvelle avancée dans le dossier fut annoncée puisque d’après Ian Rapoport de NFL Média, Jonathan Taylor a été autorisé par sa franchise des Colts à trouver un trade qui pourrait, si une équipe se montrait intéressée et disposée à payer le prix demandé par Indianapolis, envoyer Taylor ailleurs pour la saison 2023.

Une intersaison 2023 compliquée entre Taylor et les Colts

Pour bien comprendre cette décision des Colts d’Indianapolis, il est nécessaire de faire un petit retour en arrière sur les différentes annonces qui furent déjà faites lors de cette intersaison 2023. Rappelons tout d’abord que Taylor n’a pas encore mis un seul pied à l’entraînement puisqu’il se trouve encore actuellement sur la liste des blessés afin de soigner sa cheville qui l’avait tant fait souffrir lors de la saison 2022.

Nous sommes donc à la fin du mois de juillet 2023, dans un contexte de négociation difficile des nouveaux contrats des running backs à travers la ligue, lorsque Jonathan Taylor demande à rencontrer les dirigeants de sa franchise pour obtenir un nouveau contrat. Mais devant le refus de Jim Irsay, propriétaire des Colts d’Indianapolis, d’offrir ce nouveau contrat, le running back demande alors à être trader dans une autre franchise. Là encore, le propriétaire oppose une fin de non-recevoir à la requête de Taylor en déclarant que « Jonathan Taylor ne sera pas échangé! Ni en octobre ni maintenant! ».

Colts owner Jim Irsay smiles on Monday, Nov. 7, 2022, during a press conference at the Colts headquarters in Indianapolis.

S’en suit alors une partie de poker menteur entre la franchise, le joueur et les journalistes américains qui relatent une vraie-fausse blessure au pied pour Taylor. Blessure qui en fait n’aurait jamais existé selon le joueur. Ce week-end, le nouvel entraîneur de la franchise, Shane Steichen, espérait que le coureur serait « bientôt de retour parmi l’équipe » alors que Jim Irsay se disait lui « très impatient de pouvoir retrouver Taylor parmi l’effectif des Colts ».

Mais malgré ces annonces, le running back de 24 ans et son agent sont donc autorisés à chercher une franchise avec laquelle les Colts pourraient monter un trade.

Quel prix à payer pour Jonathan Taylor?

Mais attention! Autoriser un joueur à chercher un trade ne veut pas dire que ce joueur va nécessairement quitter la franchise. L’un des derniers exemples les plus marquants en date fut celui d’un autre running back, Austin Ekeler, qui fut autorisé par les Los Angeles Chargers à trouver un trade mais qui n’a finalement pas trouver de partenaires. Ekeler a donc signé quelques semaines plus tard une renégociation de contrat avec quelques bonus supplémentaires pour rester dans la franchise de Los Angeles.

De plus, le prix à payer pour Jonathan Taylor pourrait tout de même être élevé. Taylor est le meilleur coureur en nombre de yards de toute la ligue lors de la saison 2021 (1811 yards au sol) et a tout de même inscrit 20 touchdowns (18 au sol, 2 en réception) dans cette saison 2021 qui l’a vu terminer au 2e rang des joueurs offensifs de l’année. Il est donc très probable que sa franchise des Colts demande un premier tour de draft voire un lot de deuxième tours lors des prochaines draft avant de laisser partir son coureur.

Jan 2, 2022; Indianapolis, Indiana, USA; Indianapolis Colts running back Jonathan Taylor (28) runs the ball while Las Vegas Raiders cornerback Nate Hobbs (39) defends in the second half at Lucas Oil Stadium. Mandatory Credit: Trevor Ruszkowski-USA TODAY Sports

La question est donc de savoir si une franchise pourrait être disposée à payer ce prix pour un running back encore plutôt jeune (24 ans) mais qui sort d’une saison complètement hachée par une blessure à la cheville et qui ne s’est toujours pas préparé depuis le début de la pré-saison 2023. Une fragilité physique qui pourrait rebuter certains candidats à l’acquisition du coureur.

En tout cas, cette autorisation de trouver un trade pour Jonathan Taylor semble être une sortie de crise à peu près acceptable pour les deux parties: soit le joueur trouve une nouvelle franchise et les Colts pourront récupérer de quoi assurer leur avenir en tour de draft, soit le joueur reste mais avec un meilleur état d’esprit puisque les Colts auront accéder à l’une de ses demandes voire même lui auront finalement offert quelques bonus en plus comme cela fut le cas pour Ekeler chez les Chargers.

En tout cas, le téléphone de l’agent de Jonathan Taylor n’a pas fini de sonner…

Crédit photo:  Mykal McEldowney /IndyStar / USA TODAY NETWORK

Enlever la pub

Commentaires

guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires