NFL : Une Week 8… en quelques chiffres !

par 7 minutes de lecture
par 7 minutes de lecture
Enlever la pub

Chaque Week-end nous amène la joie d’un Red Zone approchant ou d’un Sunday Night Football de folie mais le Football américain est aussi des statistiques et surtout des chiffres…

Nos amis outre-manche en raffolent et les insiders américains sont friands des données qui changeront la face d’un week-end de matchs… TFA vous informe sur ces petites statistiques historiques qui détermineront peut-être les résultats des matchs de la Week 8…

Les hauts picks du 1er tour de la draft 2023 qui se rencontrent, le top niveau des arrières défensifs face à face et des pourcentages de victoires surprenants.

 

Pré-saison NFL week 1

3…

Picks de draft

La rencontre entre les Carolina Panthers et les Houston Texans de Dimanche semblait, selon leurs états structurels, plus équilibrée normalement en début de saison. Dans des projets de reconstruction, les 2 franchises avaient bénéficié avec leurs bilans de l’année dernière des premiers choix lors du 1er tour de la draft 2023 et plus précisément le choix 1, 2 et 3 (les Panthers ayant récupéré le premier choix des Bears).

Après 7 rencontres, les 3 choix ont eu des fortunes diverses et surtout des performances bien différentes.

Le choix numéro 1  QB Bryce Young semble avoir un démarrage plus poussif durant ses premières semaines, le choix numéro 2 QB C.J Stroud connaît lui à l’inverse un démarrage fulgurant et déterminé qui permet aux Texans d’être en bonne position dans l’AFC Sud et enfin dans le même élan de réussite le choix numéro 3 DE Will Anderson Jr réhausse le niveau d’une défense de Houston bien surprenante.

Ce match sera, en tout cas, la réunion pour la première fois des 3 premiers choix de draft depuis l’instauration du système de draft connu.

 

Austin Ekeler

29…

Touchdowns à la réception

Austin Ekeler, comme beaucoup de Running Backs cette saison, a connu sa blessure l’immobilisant dans son élan.

Sur le banc de touche depuis la semaine 2, le « skill player » de Los Angeles a manqué aux Chargers qui alternent le chaud et le froid durant leurs rencontres.

De retour dans l’effectif actif depuis la semaine dernière, le Running Back polyvalent marqueur de Touchdowns aussi bien à la course qu’à la passe peut s’inviter à la table des plus grands dans ce domaine.

Avec déjà 29 Touchdowns à la réception, il pourrait, dans un bon jour, ce Dimanche face aux Chicago Bears rejoindre des Running Backs comme Brian Westbrook (RB, Eagles), James Brooks (RB, Bengals) avec 30, Keith Byars (RB, Eagles) avec 31, Darren Sproles (RB, Eagles) avec 32 et le Hall of Famer de légende Marshall Faulk (RB, Rams) avec 36.

 

Denzel Ward

25 ou +…

de fois ciblés

Chaque semaine, certains matchs sont attendus comme des festivals offensifs ; cependant, il y en a d’autres qui ne laissent pas de doute sur leurs tendances.

Les Seattle Seahawks et les Cleveland Browns ne vont pas déroger à la règle. Face à face ce Dimanche, le match risque d’être serré.

Cleveland répond aux attentes du début de saison avec une ligne offensive solide et une défense, sous la gouvernance de Myles Garrett, dans le haut du classement de toutes les valeurs statistiques de la catégorie.

Les arrières défensifs de Cleveland Martin Emerson et Denzel Ward ont autorisé le 3ème (43.6%) et le 4ème (43.9%) plus bas pourcentage à la passe des Quarter Backs lorsqu’ils ont été ciblés 25 fois ou + cette saison. Véritable cauchemar des Quarter Backs, ils sont souvent évités par ceux-ci.

Avec une défense plus surprenante que prévu du côté du Nord Ouest des Etats-Unis, le rookie arrière défensif Devon Witherspoon des Seattle Seahawks peut rejoindre des joueurs comme Sauce Gardner (CB, Jets) en 2022 et Desmond Trufant (CB, Falcons) en 2013 avec au moins une passe défendue sur leurs 6 premiers matchs en carrière.

 

Mark Andrews

40 ou +…

Touchdowns à la réception

Le Tight End star des Baltimore Ravens Mark Andrews confirme chaque saison ses aptitudes. Malgré le recrutement du côté de la franchise de l’état de New York de receveurs pour diversifier les cibles, il reste le baromètre et la sécurité pour Lamar Jackson.

Poste clé sur le terrain, il n’en reste pas moins que peu d’entre eux, cette saison, ont des statistiques de haut vol (Travis Kelce étant l’exception).

En déplacement dans l’Arizona ce Dimanche, Mark Andrews se classe déjà 1er de tous les Tight Ends avec 5 Touchdowns depuis le début de la saison et a déjà réceptionné 39 Touchdowns depuis son entrée dans la ligue en 2018.

Il pourra devenir aussi le 4ème Tight End à 40 Touchdowns et plus à la réception sur les 6 premières saisons de sa carrière rejoignant un club très fermé réunissant déjà Rob Gronkowski (TE, Patriots) avec 65 TD à la réception, Jimmy Graham (TE, Saints) avec 53 TD à la réception et Antonio Gates (TE, Chargers) avec 51 TD à la réception.

 

78.6 et 76.9…

% de victoires

C’est en ça que la NFL est bien une ligue homogène et pleine de surprise ; les impressions laissées par certaines franchises ne sont pas toujours le reflet de leurs résultats à plus ou moins long terme.

Les Pittsburgh Steelers en sont la parfaite illustration. Franchise sous le feu des critiques depuis le début de la saison, entre un Kenny Pickett se cherchant, un play call offensif peu inspiré et des receveurs souvent en dedans ; la ville indutrielle de Pennsylvanie montre pourtant depuis la semaine 12 de 2022 une capacité à avoir un pourcentage de victoire élevé (76.9%, 10-3) jusqu’à cette Week 8. Souvent maintenu à flot grâce à leur défense, les hommes de fer arrivent pourtant à bien s’en sortir avec des prestations solides.

Les Jacksonville Jaguars, se déplaçant d’ailleurs chez les Steelers ce Dimanche, confirment, de leur côté, leur bonne saison encourageante de l’année dernière et une construction progressive de leur effectif. De fait, il développe également un bon pourcentage de victoire depuis la semaine 12 de 2022 (78.6%, 11-3).

Ces 2 franchises sont accompagnés plus logiquement des Buffalo Bills (76.9%,10-3), des Philadelphia Eagles (78.6%, 11-3), des San Francisco 49ers (85.7%, 12-2) et des Kansas City Chiefs (85.7%, 12-2).

 

Danielle Hunter

7…

matchs de suite

Le Defensive End des Minnesota Vikings Danielle Hunter, déjà dans toutes les rumeurs de Trade avant la Deadline du 31 octobre, peut continuer ce week-end sa moisson de plaquages pour perte (comprenez plaquages effectués derrière la ligne de scrimmage sans que les joueurs offensifs n’avancent).

Depuis le début de la saison, il en est à 7, soit au moins 1 par match et peut continuer la série ce Dimanche à Green Bay.

Peu de joueurs ont réussi cet exploit au niveau de la répétition de l’acte depuis 2013, Terrell Suggs (LB, Ravens, honoré récemment du côté de Baltimore) avec 8 matchs d’affilés, Robert Quinn (DE, Feu Saint Louis Rams) et Chandler Jones (libéré par les Raiders) avec 9 matchs d’affilés respectivement en 2014 et 2017 et enfin, Everson Griffen (DE, Vikings) avec 10 matchs d’affilés en 2017.

 

Voilà quelques chiffres qui pourront vous servir ou tout simplement éveiller votre curiosité. Cela vous permettra d’impressionner vos amis lors de votre soirée Red Zone ou de convertir les non-initiés au Football Américain…

 

Enlever la pub

Commentaires

guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires