Preview 2024 : Chicago Bulls – Atlanta Hawks

par 6 minutes de lecture
Bulls - Hawks
par 6 minutes de lecture
Enlever la pub

Les Bulls reçoivent les Hawks dans la nuit du mercredi 17 avril à 3h30 du matin (heure française) pour le premier tour du play-in de la conférence Est.

 

Contexte

Quelle équipe affrontera les Boston Celtics à partir le 20 avril pour le premier tour des playoffs à l’Est ? Il pourrait s’agir du vainqueur de ce Chicago Bulls vs Atlanta Hawks : l’équipe gagnante de ce match aura l’opportunité de jouer un second tour de play-in face au perdant du Heat vs Sixers. Le perdant pourra partir en vacances et se pencher sérieusement sur la saison suivante (autant dire qu’il y aura du travail).

Découvrez l'App TFA ! Découvrez l'App TFA sur iOs ! Découvrez l'App TFA sur Android !

Une saison globalement décevante pour ces deux franchises qui terminent avec des bilans loin d’être à l’équilibre. Les Bulls terminent en 39 victoires et 42 défaites, 9ème de conférence Est. Ils auront l’avantage du terrain pour cette confrontation à élimination directe contre les Hawks, 10ème à l’Est en 36 victoires et 45 défaites.

Ces deux équipes se sont affrontées à trois reprises cette saison. Les Bulls ont remporté deux de ces matchs (un à domicile et un à l’extérieur) et les Hawks se sont imposés sur le parquet de Chicago lors de leur dernier match le 1er avril dernier. 

Feb 12, 2024
© Dale Zanine-USA TODAY Sports

Pourquoi les Bulls vont remporter ce match de play-in ?

Commençons par Chicago qui a gagné le droit d’accueillir Atlanta grâce à une neuvième place de conférence Est. Une saison bien moribonde pour la capitale de l’Illinois. De grosses blessures ont pénalisé les Bulls assez rapidement dans la saison (la saison blanche de Lonzo Ball et la blessure de Zach LaVine) et n’auront jamais réellement permis aux joueurs de Billy Donovan de créer une dynamique positive. Plusieurs rumeurs de transferts ont été évoquées lors de la Trade-Deadline mais finalement le roaster, mené par DeRozan, est resté inchangé. 

Quelques points positifs à retenir : nous aurons pu profiter de l’éclosion de Coby White, en lice pour un trophée de MIP cette saison, qui aura profité des absences sur les lignes arrières pour prouver sa valeur. Le combo-guard de 24 ans termine la saison avec une belle ligne statistique : 19 points, 4,6 rebonds et 5,1 passes de moyenne.

Les Bulls auront pu compter toute la saison sur un DeMar DeRozan dans ses standards (23,5 points et 5,5 passes de moyenne par match). Statistique intéressante, DeRozan est leader de la ligue au scoring dans le quatrième quart-temps sur la saison régulière avec un total de 540 points. Ce joueur réputé pour être clutch pourrait être un réel facteur X dans un match à élimination directe.

Source : Youtube

Nikola Vučević, en double-double sur la saison (17,5 points et 10,6 rebonds), aura aussi tenu son rôle de vétéran expérimenté qui pèse sur les raquettes adverses. 

Enfin, Chicago aura profité de l’expérience défensive de Caruso qui aura encore brillé dans cet aspect du jeu tout au long de la saison avec 1,6 interceptions par match et une polyvalence redoutable.

Les Bulls se présentent en tant que favoris sur ce match de play-in, au vu de la saison régulière et des affrontements entre les deux équipes. Chicago doit se créer l’opportunité de jouer un match supplémentaire pour se qualifier en playoffs et peut compter sur des joueurs à fortes expériences pour remporter ce duel. 

 

Pourquoi les Hawks vont remporter ce match de play-in ?

Les Hawks d’Atlanta ont vécu une nouvelle saison régulière décevante. Loin d’un bilan à l’équilibre, la capitale de l’État de Géorgie n’aura définitivement pas convaincu et se retrouve dos au mur. La collaboration entre Trae Young et Dejounte Murray n’aura pas porté ses fruits et aura même créé de vrais maux de tête à Quin Snyder (pas exempt de tous reproches par ailleurs).

Malgré cela, les Hawks peuvent préparer ce match avec une forte expérience en matière de matchs à élimination directe : 

  • En 2022 : les Hawks avaient marqué les esprits en éliminant les Hornets puis les Cavaliers en play-in avant de perdre contre le Heat au premier tour de playoffs 
  • En 2023 : Atlanta s’était défait du Heat lors du match opposant le septième et le huitième de la conférence Est, avant de perdre, une fois de plus, au premier tour de playoffs face aux Celtics.

Les points positifs de la saison 23/24 : une belle progression individuelle de Jalen Johnson (16 points, 8,7 rebonds et presque 4 passes de moyenne) qui devrait faire partie des éléments forts des Hawks pour la suite. 

Blessé depuis le mois de février 2024, Trae Young a signé son retour sur les terrains une semaine avant la fin de la saison régulière. Ice Trae a déjà prouvé par le passé que ces confrontations sont faites pour lui. L’an passé, Trae avait brillé contre Miami en inscrivant 25 points (accompagné de 8 rebonds et 7 passes).

Feb 12, 2024 © Dale Zanine-USA TODAY Sports

Durant l’absence du franchise player, Dejounte Murray aura pris le relais en permettant aux Hawks de maintenir leur présence dans le top 10. 22,5 points, 5,4 rebonds et 6,5 passes de moyenne pour ce dernier, replacé à la mène en fin de saison et qui nous aura gratifié de nombreuses actions très clutchs contre le Magic et le Heat en janvier dernier, avec notamment sa meilleure pointe au scoring en carrière le 29 mars contre Boston en inscrivant 44 points (avec 44 shoots tentés).

Ce rôle d’outsider colle parfaitement aux Hawks. La franchise d’Atlanta est coutumière du fait en play-in. Avec un duo Young-Murray à 100%, les Hawks peuvent préparer ce match avec des certitudes et l’expérience nécessaire.

 

Conclusion

Ces deux équipes n’auront clairement pas répondu aux attentes posées sur elles tout au long de la saison régulière mais possèdent dans leurs effectifs des joueurs qui se nourrissent de ces affrontements. 

Les enjeux sont forts pour des franchises qui auront des choix à faire cet été. Une qualification pour les playoffs serait un moindre mal pour l’une de ces deux équipes, même si leurs illusions seraient très certainement très vite éteintes face à l’adversaire (Boston) qui se dressera face à eux quelques jours plus tard. 

 

Mais ne sait-on jamais ? La NBA nous réserve souvent de belles surprises.

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires