WNBA : Becky Hammon et les Aces neutralisent la dangereuse Cameron Brink

par 3 minutes de lecture
Becky Hammon
par 3 minutes de lecture
Enlever la pub

Les Sparks de Los Angeles se déplaçaient chez les Aces de Las Vegas et Becky Hammon a tout fait pour réduire l’impact de Brink dans le jeu californien.

Sélectionnée en deuxième position à la Draft par Los Angeles, la sensation Cameron Brink a déjà montré de belles choses lors du premier match de la saison. Les Sparks se sont inclinés contre le Dream mais CB avait été impactante avec +8 de +/- en 19 minutes sur le parquet.

À Las Vegas, le défi face aux championnes en titre était grand. La coach des Aces, Becky Hammon, a trouvé des petits ajustements en cours de match pour se défaire de la présence de l’ancienne joueuse de Stanford.

Brink a tout de suite gêné A’ja Wilson, la leader des joueuses du Nevada. Par sa taille (1m93) et son envergure (2m03), elle est une force de dissuasion majeure dans la raquette. Elle a d’ailleurs réalisé 5 contres sur ce match, le deuxième de sa carrière.

En attaque, elle joue souvent en trailer après avoir récupéré le ballon au rebond puis l’avoir ressorti sur ses coéquipières. Malgré sa taille, elle n’évolue pas fréquemment proche du panier et pourrait être comparé un un Chet Holmgren chez les messieurs. A’ja Wilson l’a généralement forcé à prendre des tirs lointains, réduisant son efficacité et conduisant à un 1/7 au tir de Brink sur ce match.

Découvrez l'App TFA ! Découvrez l'App TFA sur iOs ! Découvrez l'App TFA sur Android !

Las Vegas a gagné le match en 4 minutes en fin de première mi-temps en passant un run de 17-1 aux Sparks. Ce dernier a eu lieu avec un 5 des Aces très small ball, avec Wilson en poste 5 et sans Kiah Stokes sur le parquet. Alysha Clark se décale en poste 4 tandis que la rookie Kate Martin occupe les ailes avec Jackie Young. Tout cela évidemment sous la houlette de la meneuse shooteuse Kelsey Plum.

Brink se retrouve à défendre sur Martin ou Clark qui se positionnent dans les corners pour écarter la grande joueuse du cercle. Plum, Wilson ou Young en profitent pour driver vers le panier plus sereinement. Si ces 3 joueuses se retrouvent éventuellement coincées, Martin et Clark sont prêtes à recevoir le ballon pour envoyer des tirs du parking.

Becky Hammon a comparé Brink à Rudy Gobert et c’est ce qui l’a poussé à aligner un petit 5 pour écarter Cameron de la peinture.

Enfin, les Sparks ont montré des choses intéressantes, en étant à seulement 4 petits points à 25 secondes du coup de sifflet final. Un shoot de Brink longue distance roule sur le cercle, mais ne parvient pas à tomber dedans, Las Vegas va l’emporter 89-82.

Credit Photo : Candice Ward-USA TODAY Sports

Partager :
Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires