Seattle Storm : un nouveau centre d’entraînement d’ici 2024

par 3 minutes de lecture
Seattle Storm
par 3 minutes de lecture

Les Seattle Storm vont pouvoir profiter de nouvelles infrastructures. La franchise de l’État de Washington a annoncé les plans de son nouveau centre d’entraînement à Interbay, prévu pour 2024.

Sue Bird devrait être ravie. La star américaine a accepté de revenir pour une 19ème saison avec les Storm de Seattle, avec la volonté de découvrir la salle renovée, la Climate Pledge Arena, d’une valeur de plus d’un milliard de dollars.

Comme un bonheur n’arrive jamais seul, la franchise a annoncé la construction d’un centre ultramoderne pour 2024. Le projet a été annoncé vendredi 20 mai et sera lancé la saison prochaine. Le centre d’entraînement des Seattle Storm devrait être prêt pour le début de la saison 2024-2025 et sera grand de 15 000 mètres carré dans le quartier d’Interbay.

Centre d'entraînement Seattle Storm

Lisa Brummel, copropriétaire de l’équipe s’est exprimée sur le projet :

« Nous avons probablement commencé à en parler sérieusement il y a un an et demi, juste après la bulle où nous avons remporté le championnat. Nous nous sommes dit : « OK, les enjeux augmentent et nous voulons offrir quelque chose de vraiment unique à nos joueurs et à notre ville ».

Nous nous sommes donc demandé ce que nous pouvions faire de plus pour avoir un impact réel sur nos joueurs. Et nous avons décidé qu’un centre d’entraînement était la solution. Les hommes en ont, mais il n’y en a pas pour les femmes uniquement. Et nous devons le faire ici parce que c’est la bonne ville pour le faire et la bonne équipe pour le faire. »

Une révolution pour les Seattle Storm

Ces installations sont financées par des fonds privés et le coût total dépassera les 60 millions de dollars. L’infrastructure comprendra deux terrains de basket côte à côte, des vestiaires, un salon, un centre de nutrition, des espaces d’entraînement de force et de conditionnement, ainsi que des salles de diagnostic et de physiothérapie.

Le nouveau bâtiment servira également de siège pour le personnel exécutif et commercial du Storm. Un projet qui ravit l’entraîneur des Seattle Storm, Noelle Quinn :

« Notre organisation et nos joueuses le méritent bien. Je pense que le fait d’avoir cela et de jouer dans le cadre du Climate Pledge fera de nous une destination viable. Je pense à la free agency et à la possibilité d’attirer des joueurs grâce à des installations ultramodernes. Mais surtout, pour nos joueurs, c’est une opportunité incroyable de tout avoir en interne. Nos bureaux seront sur place. Ce n’est que la croissance de cette organisation et de notre ligue. Ces femmes méritent ce qu’il y a de mieux ».

Dernier point qui tient à coeur les Seattle Storm : 85 % des membres de l’équipe de projet travaillant à la conception et à la construction de son nouveau centre d’entraînement sont des femmes.

Seattle Storm

 

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires