Paris Sportifs : Qui pour rejoindre les Chiefs ?

par 6 minutes de lecture
Playoffs NFL
par 6 minutes de lecture
Enlever la pub

Un match qui a une allure de Super Bowl de par les talents présents dans les deux équipes.

D’un côté, Cincinnati, les finalistes de l’année dernière avec une armada offensive composée entre autres de Chase, Burrow, Mixon.. Face à eux, il y aura une équipe des Bills qui arrive comme prétendant au titre cette saison. A la baguette Josh Allen, qui s’occupe d’envoyer des caviars à Diggs, Davis.. 

Les deux équipes sont sur des séries de victoires impressionnantes. Cincinnati a gagné 9 matchs d’affilée et Buffalo en a gagné 8. En parlant de série, on peut évoquer les deux victoires en autant de matchs de Cincinnati contre Buffalo en playoff. Néanmoins, cette stat est à nuancer puisque le dernier match était en 1989

L’interrogation majeure dans ce match est autour de la ligne offensive des Bengals. La’el Collins ne rejouera pas cette saison, l’excellent guard Alex Cappa est lui aussi out pour ce match. Ce n’est pas tout puisque Jonah Williams s’est blessé la semaine dernière et ne pourra pas jouer ce soir non plus. On se souvient de la saison dernière où cette ligne avait concédé 51 sacks en saison régulière, cette année c’est tout de même 10 de moins suite aux arrivées. Dur de les voir refaire un miracle cette saison avec cette O-Line, mais loin d’être impossible quand on connaît Burrow et sa faculté à lâcher son ballon très vite. 

En face, la défense des Bills sait mettre la pression sur le quarterback adverse. Et c’est en parti grâce au vainqueur du dernier Super Bowl contre les Bengals justement, Von Miller. Durant cette finale, il obtient 2 sacks sur le QB de Cincinnati. 


La grosse lacune que partagent ces deux équipes, c’est leur secondary. Chase sera couvert par Dane Jackson, loin d’être un très bon cornerback. Ce ne serait pas la première fois que Buffalo se fait manger par le WR1 adverse. On l’a notamment vu cette saison avec Jefferson (193 yards), Kupp (128 yards), Smith-Schuster (113 yards). Il passe le cut sur 6 de ses 8 derniers matchs. Néanmoins, le week-end dernier Dane Jackson est sorti pour une blessure au genou, et c’est le rookie Kaiir Elam qui l’a remplacé. Auteur d’une très belle performance avec 1 interception dans le 3ème QT. Quand Thompson le QB de Miami a visé en sa direction, le quarterback a un rating de 0.0. Hormis Chase, pour Burrow les cibles restent nombreuses. On peut notamment penser à Tee Higgins qui a magnifiquement bien fait l’intérim durant la blessure de Ja’Marr cette saison. Tyler Boyd, un peu plus dans l’ombre, mais fait une très bonne saison avec 762 yards pour 5 touchdowns. A eux trois, ils cumulent 2.837 yards et 21 touchdowns. Un sacré trio, qui pourrait poser des soucis à Buffalo. 

 

La défense dans les airs des Bengals aura fort à faire. Stefon Diggs qui mène la marche chez les receveurs de Buffalo est déjà à 1.429 yards pour 11 touchdowns. La connexion entre les deux n’est plus à prouver. Durant la saison régulière, quand Allen vise Diggs, il a un taux de complétion de 70% et un rating de 120. L’alchimie avec Allen se ressent et s’illustre avec 61 targets de plus pour lui qu’avec le second receveur qu’est Gabe Davis (un match de moins pour Davis). Ce dernier s’est déjà illustré la saison dernière en playoff, à croire qu’il adore et se nourrit des matchs à enjeu. On se rappelle de son match à 200 yards et 4 touchdowns contre Kansas City l’année dernière. Cette saison, il a fait un bon premier match le week-end dernier avec 113 yards pour 1 touchdown. La troisième grosse menace aérienne pour les Bills, c’est le tight-end Dawson Knox. Après une saison étincelante l’année dernière, il est dans les mêmes standards en nombre de réceptions (48). Les touchdowns sont nombreux au nombre de 6 en saison régulière, à quoi vient s’ajouter son touchdown le week-end dernier pour le premier match de ces playoffs. 

Et ça risque d’être compliqué pour cette défense de Cincinnati qui n’a aucun cornerback qui me satisfait vraiment. Taylor-Britt est loin d’être irremplaçable, et Eli Apple est pour moi le cornerback à viser quand vous êtes quarterback et que vous l’affrontez. A tel point, que quand les quarterbacks adverses le visent, ils ont un rating de 96.9 en moyenne cette saison. Statistiquement, les receveurs qui affrontent cette défense des Bengals ont une moyenne de 14.24 yards par réception (troisième meilleur total). Les gros jeux sont une arme potentielle que pourra utiliser Josh Allen. Et, qui dit gros jeux, dit Gabe Davis (cf. sa réception de 98 yards en début de saison).  Il faudra cependant que Allen soit mesuré dans sa prise de risque, lui qui a lancé 5 interceptions dans ses 3 derniers matchs. 

 

Le match semble, selon nous, plus serré que ce que les bookmakers visualisent. Ils offrent à Buffalo une cote de 1.35, et de 2.75 pour Cincinnati. 

Oui, les Bills ont toutes les armes à leurs dispositions pour gagner ce match. Les nombreuses absences des Bengals, et particulièrement sur leur ligne offensive, risquent de compliquer le match pour eux. Le scénario idéal pour les orange et noir serait de provoquer de multiples turnovers à Buffalo ce qui pourrait leur coûter le match.

 

 

POINT BONUS : Les Bills sont la troisième équipe de toute la ligue à avoir subi le plus de turnover cette saison, juste derrière les Colts et les Texans.   

POINT BONUS : Gronkowski a dit, « I’m like, ‘Dang.’ And I thought about it, how cool that would be to play for the Buffalo Bills. »

POINT BONUS : Les statistiques sont claires pour ces deux équipes, le premier qui marque met une réelle option sur la victoire. Quand les Bills sont la première équipe à scorer ils ont remporté le match à 19 reprises et perdus 5 fois. Encore plus impressionnant pour les Bengals, avec 17 victoires et une seule défaite. 

POINT BONUS : Carl Cheffers sera arbitre dans ce match. Buffalo sont en 6-0 quand ils ont été arbitré par lui, quant aux Bengals ils sont en 1-3. Depuis deux saisons, il s’agit de l’arbitre qui a mis le plus de pénalités par match. 

POINT BONUS : Mahomes contre Cincinnati et Buffalo durant leurs 6 dernières oppositions, c’est une seule victoire pour Kansas City. Est-ce qu’on aurait pas la finale de l’AFC avant l’heure ?

 

LE POINT PRONOS :  

  • +48.5 points dans le match @1.80 [BETCLIC]
  • Gabriel Davis marque un touchdown @2.75 [WINAMAX]

 

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires