Le Wild officiellement en Playoff

par 3 minutes de lecture
par 3 minutes de lecture
Enlever la pub

Il ne leur fallait qu’un petit point contre Vegas et une victoire de Dallas sur Nashville pour que les joueurs du Minnesota Wild soient qualifiés. Et c’est chose faite.

Ils avaient déjà un peu créé la surprise l’année dernière en se qualifiant pour les phases finales de la Stanley Cup. Le Wild du Minnesota fait désormais parti des favoris pour le gain de la Conférence Ouest.

Après une saison aboutie mais pleine de passages difficiles à surmonter, les joueurs de Dean Evason peuvent enfin souffler et se préparer pour le premier round des Playoffs 2022-2023.

Pourtant un élément manque toujours à l’appel côté Wild. Le prodige Kirill Kaprizov est toujours blessé même si celui-ci a rechaussé les patins hier. D’après le média canadien RDS mais aussi le journaliste de The Athletic, Joe Smith, le jeune russe aurait patiné une trentaine de minutes et fait quelques exercices de tir hier matin.

L'attaquant du Wild avait rejoint l'équipe en 2020 et avait marqué 116 points la saison dernière.

Pour rappel, c’est le 8 mars dernier que Kaprizov avait quitté les rangs du Wild après un choc avec le défenseur de Winnipeg, Logan Stanley. La différence de taille et de poids n’ayant évidemment pas jouer en faveur de l’attaquant.

Un grand vent de panique avait alors soufflé sur Minnesota car Kaprizov était le franchise player du collectif. Avant sa blessure, il en était déjà à 39 buts et 35 passes pour un total de 65 matchs joués. A titre de comparaison, c’est comme si cette saison, les Panthers perdaient Tkachuk.

Mais étonnamment, le Wild a réussi à s’en sortir plutôt bien en l’absence de Kirill Kaprizov. Tout ça vient d’un très bon travail collectif mais aussi d’une explosion d’un très jeune joueur de la franchise.

La sensation Boldy

77 matchs joués, 30 buts, 30 passes et tout ça à seulement 21 ans. Matthew Boldy a su faire parler de lui au meilleur des moments. Et pour cause, ces dernières semaines il est devenu la machine à but du Wild. Rapide, technique et toujours au bon endroit au bon moment, Boldy a écrit sa légende cette nuit.

C’est en effet le deuxième joueur de 21 ans de la franchise à atteindre le palier des 30 buts en une saison. Le premier étant Marian Gaborik (2001-02, 2002-03). C’est aussi le deuxième joueur américain de 21 ans à atteindre les 30 réalisations cette saison, après Jack Hughes.

Enfin, avec déjà 99 points en carrière (dont 60 cette année) il aurait pu devenir le troisième joueur du Wild à atteindre les 100 points avant l’âge de 22 ans. Malheureusement le temps ne joue pas en sa faveur et le calendrier non plus car Boldy fêtera ses 22 ans demain et Minnesota ne jouera pas avant plusieurs jours.

Mais au vu des ses prestations récentes, il n’y a pas de doutes sur le fait que Boldy battra des records tout au long de sa carrière. Quand Kaprizov reviendra, les phases finales débuteront. Une entente entre l’Américain et le Russe pourrait mettre le feu sur la glace de Minnesota durant les Playoffs.

Enlever la pub

Commentaires

guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires