Le vent souffle en faveur des Hurricanes de Carolina

par 3 minutes de lecture
Carolina Hurricanes
par 3 minutes de lecture
Enlever la pub

Dans la nuit d’hier, les Hurricanes de Carolina se sont imposés au terme d’un match d’anthologie face aux Kings de Los Angeles.

Une victoire qui amène leur série d’invincibilité à 6 matchs consécutifs et qui montre qu’il faudra compter sur Carolina pour les Play-Offs à venir.

Alors qu’ils étaient menés 4-1 à la fin du deuxième tiers-temps, Svechnikov et ses coéquipiers ont su renverser la tendance et gagner en prolongations sur un but de Sebastian Aho. Une performance remarquable mais pas forcément inattendue du côté des Hurricanes, quand on connaît les résultats de leurs dernières rencontres.

Les hommes de Rob Brind’Amour, enchaînent les succès et ce même contre des équipes très en forme comme Boston (Victoire 4-1 le 29/01). Celui-ci est d’ailleurs revenu sur la victoire de ses joueurs hier en conférence de presse :

« C’était un très bon troisième tiers-temps. On perd 4-1 après le deuxième en ne jouant pas forcément bien, puis on se décide à faire des efforts collectifs et on est récompensé. » via NHL.com

La première partie de saison n’était pourtant pas parfaite pour Carolina. Alors qu’ils étaient vu comme des favoris au général, les Hurricanes semblaient fébriles, voire pas à la hauteur des espérances de leurs fans. La blessure d’Aho en début de saison avait d’ailleurs aggravé cette mauvaise passe.

A quelques pas du sommet

Mais Carolina n’avait pas dit son dernier mot. Et après avoir récupéré son attaquant star, l’équipe s’est mise à être plus dangereuse devant et plus solide derrière. On retrouve l’équipe de l’année dernière qui roulait littéralement sur tout le monde durant la saison régulière.

Si on compare avec Florida et Colorado, c’est d’ailleurs la seule équipe à continuer de surclasser ses adversaires comme la saison dernière. Là où les Panthers et l’Avalanche sont un peu plus en difficultés cette année. Les Hurricanes sont logiquement deuxièmes du classement de Conférence Est (74 pts), juste derrière les Bruins (81 pts). Mais en cas de baisse de régime de Boston, les joueurs de Rob Brind’Amour pourraient bien atteindre cette première place qui jusque-là ne semblait pas être destinée à une autre équipe que celle de Patrice Bergeron.

Les deux franchises s’affronteront une nouvelle fois le 26 mars prochain. D’ici là, Carolina aura de quoi confirmer ses prouesses des dernières semaines et se préparer pour les phases finales.

Enlever la pub

Commentaires

guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires