Vancouver Canucks : un mois de Novembre tendu

par 5 minutes de lecture
Canucks
par 5 minutes de lecture
Enlever la pub

NHL – Ça y est, le mois de novembre vient de rendre son verdict avec le dernier match pour l’équipe de Vancouver.

Et contrairement au mois de septembre celui-ci fut un peu plus tendu à tous les niveaux, car évidemment rien ne passe normalement chez les Canucks et ce n’est pas nouveau…

Où en sont les Canucks ?

Après un début de compétition assez impressionnant de la part de nos Canucks (12GP : 59W-3L) et un jeu offensif assez agréable (meilleure attaque, ok avec 2 matchs à 10 buts cela aide beaucoup). Le mois de novembre est un peu agité depuis le déplacement à l’est du Canada avec une équipe sur courant alternatif (11GP : 6W-5L) …

Attention, ne faisons pas la fine bouche, jouer les troubles fêtes et déjouer les pronostics d’avant saison est une satisfaction certaine. Un recrutement assez intelligent (bloquer tout de même par les contrats pourris et le maximum salariale qui n’augmente pas, mais c’est pareil pour tout le monde) et un entraineur qui a un plan précis et qui compte l’appliquer.

Mais voilà, l’appétit vient en mangeant et les attentes pour la suite ont augmentées. En ce qui concerne la défense, pas de grosse surprise, le nouveau Capitaine Quinn Hughes (23GP: 8G-25A) joue désormais dans la cour des grands avec son compère Filip Hronek (23GP, 2G-21A). Les autres défenseurs (7) de l’effectif n’étant pas au même niveau (4G-17A). Quant aux gardiens : Demko (.928) et DeSmith (.907) ils font carrément le taff.

Brock Boeser (6) et Thatcher Demko (35)  Credit: Bob Frid-USA TODAY Sports

En ce qui concerne l’es lignes offensives, alors que la 2ème  (Boeser-Miller-Garland/Beauvillier/Di Guiseppe) est la meilleure en termes de statistiques (30G-31A juste pour Boeser et Miller alors que Kuzmenko, Mikheyev et Pettersson ne totalisent « que » 19G-37A) et de jeu, que les 3ème (Joshua-Blueger/Suter-Lafferty) et 4ème (Hoglander-Aman-Studnicka) lignes commencent à trouver leur rythme depuis quelques matchs, une grosse question se pose ces derniers temps : Que se passe-t-il avec Elias Pettersson ?

On a retrouvé Elias Pettersson

Le génie suédois a commencé sa saison tambour battant (8G/20A soit 28 points en 18 matchs) mais depuis quelques matchs ce n’est plus la même musique…A l’image de l’équipe en général, il semble fatigué (excuse lancée par Rich Tocchet, mais qui ne tient pas, les charges de matchs sont les mêmes pour les 32 équipes de la ligue), moins dedans, avec une impression de ne pas être intéressé.

Du moins c’est le constat que l’on a de l’extérieur, d’un point de vue statistique (avant le match de cette nuit, ou de ce matin) lors de la saison dernière (2022-23) et après 22 matchs, EP40 en était à 11 buts pour 73 tirs, or cette saison c’est 8 buts en 51 tirs. Donc rien de bien méchant, il tire moins CQFD.

Ceci peut expliquer cela, les baisses de regime arrivent à tout le monde (ce fut déjà le cas lors des saisons passées et si l’on se souvient de sa fin de saison dernière sur les 33 derniers matchs, il inscrit 18 buts et 26 passes) et les bruits de couloir commencent à se faire entendre: il jouerait blesser!!! (La folie des réseaux sociaux en 2023 c’est quand même quelque chose.).

Elias Peterson (40)  Credit: Perry Nelson-USA TODAY Sports

Et comme par hasard le match contre les Ducks d’Anaheim a effacé toutes les interrogations de ses derniers matchs: 21min33S de présence, 3 tirs et un but tout en finesse pour permettre aux Canucks de reprendre l’avantage dans un match qui commençait à être compliqué tant les canards ne voulaient pas lâcher l’affaire.

Et sinon?

Ce dernier match du mois de novembre marquait également le retour sur la feuille de match d’Andrei Kuzmenko qui fut « puni » par le Head Coach pour ses errements défensifs (déjà remarqué lors de la saison dernière…). Le russe a répondu présent sans pour autant faire des folies.

Les échanges ont commencé. La problématique du cap salarial est toujours d’actualité à Vancouver, mais on commence un peu à respirer avec le départ d’Anthony Beauvillier (direction la ville de Chicago en échange d’un choix de 5ème tour pour le prochain repêchage) et son contrat à 4 150 000$. Pour sa défense il jouait à son arrivée dans les 2 premières lignes. Avec le retour d’Ilya Mikheyev cette saison, il a basculé dans les lignes du bas.

 

Prochain rendez-vous pour les fans des Canucks: le 1er décembre à 04h00 avec la réception des champions en titre. La bataille du Pacifique s’annonce passionnante pour le reste de la saison.

 

Credit Photo : Bob Frid-USA TODAY Sports

Enlever la pub

Commentaires

guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires