Une Classique Hivernale en guise de hors d’œuvre – feu d’artifice pour 2024 !

par 5 minutes de lecture
Classique Hivernale
par 5 minutes de lecture
Enlever la pub

NHL – On va démarrer l’année par une Classique Hivernale, quoi de mieux en guise de spectacle pour tous les amateurs de hockey ?

Petite explication – une rencontre par an, en plein air, dans les conditions de la création du hockey. Pour ce soir, la rencontre se déroulera à Seattle, où l’on retrouvera le Kraken affronter le champion en titre, les Golden Knights de Vegas.

Ce sont donc les deux dernières franchises créées qui se rencontrent, et on peut facilement s’accorder sur le fait que la NHL veut frapper un grand coup médiatique pour fêter 2024, une expérience unique pour les fans, le tout, en horaire de journée, qui nous laisse l’opportunité en tant que francophone, de pouvoir observer ce match aux heures européens, et pour couronner le tout, sur beIN SPORTS !

Seattle rebondit fort depuis quelques temps, avec 6 victoires sur les 10 derniers matchs, mais surtout ils restent sur 4 rencontres remportées à la suite. Ce mois de Décembre a permis de recoller au classement, dans le sillage d’Edmonton, qui est le train à suivre pour pouvoir espérer accéder aux Séries, surtout avec le démarrage catastrophique.

La recette des succès récents du Kraken ?

La défense, assurément, avec 2 buts de moyenne par matchs encaissés par le Gardien Daccord, et ce, malgré l’absence de Grubauer. Le portier américain affiche une statistique de 0,914 sur 22 rencontres disputées, dont un blanchissage. La première paire défensive composée de Dunn et Larsson est bien en place, on bloque des tirs et on sait faire le dos rond !

Le petit bémol réside toutefois dans la force offensive, car, si l’on encaisse 2 buts par match, on ne marque pas énormément avec 2,8 buts marqués sur la période de référence des dix derniers matchs, ce qui ne laisse que peu de marge de manœuvre. En effet, sur ces rencontres, 7 se sont terminées par un seul but d’écart, que ce soit en faveur du Kraken ou de son adversaire.

Du côté du champion, la tendance est à l’opposé, avec 4 défaites sur les 5 dernières parties, ce qui nous donne un ratio de 50% sur les 10 derniers. On sort d’un road trip par conséquent assez poussif, avec 20 buts encaissés sur les 4 matchs du long déplacement des fêtes. On a toutefois repris sa marche en avant en l’emportant pour le retour à la maison face à Los Angeles, et en n’ayant encaissés que deux buts face à une belle offensive, grâce à 34 tirs bloqués, et 32 arrêts de Logan Thompson. Il affiche des statistiques de 0,916 et 2,26 buts encaissés à domicile, tandis qu’il est à 0,893 et 3,23 buts contre lui lorsque Vegas est en déplacement. Information importante par conséquent.

Bien qu’à la seconde place à égalité avec les Canucks dans la Division Pacifique, la course aux Séries s’annonce rude avec les Kings, les Oilers, et enfin, le Kraken. Cette rencontre de ce soir, au-delà des enjeux médiatiques, et de festivités, pourrait avoir son importance en fin de saison, lorsque le classement entre ces équipes déterminera qui rejoindra les Playoffs.

Il sera primordial de s’imposer offensivement pour les champions en titre, ce qui devra passer par les stars en présence : Eichel, Marchessault, Stone, et Karlsson. Ce quatuor a déjà inscrit 60 buts sur les 127 marqués par Vegas, et il y a fort à penser qu’ils devraient être en vue ce soir.

Plusieurs absents seront à noter des deux côtés

Seattle devra faire sans notre cher Français Pierre Edouard Bellemare, pour une blessure au haut du corps, mais verra aussi Jaden Schwartz et Grubauer manquer la rencontre.

Vegas connait l’absence des gardiens Lehner et Hill, mais la présence de Thompson est rassurante, mais ne voit pas Shea Theodore revenir de sa blessure, depuis 12 matchs.

Sur quoi partir pour ce match ?

Je ne vois pas forcément Seattle l’emporter, puisque sur les quatre matchs disputés à domicile, le Kraken ne l’a jamais emporté sur Vegas. Aussi, ils occupent la 25ème place de la ligue nationale aux tirs vers l’enclave, il faudra donc être très précis, s’ils veulent l’emporter. Vegas est 4ème au nombre de buts marqués, mais ce qui pourrait faire la différence pourrait être le Power Play.

Vegas en obtient près de 4 par matchs, et en convertit 22%, tandis que Seattle n’en détruit que 79%, occupant la 19ème place de la Ligue, on va donc s’orienter sur la formation du Power play de Vegas pour en dégager une côte sympathique pour l’occasion. L’alignement en première unité de supériorité numérique pour Vegas est la suivante : Marchessault, Stone, Karlsson, Eichel et Pietrangelo qui assure la garde défensive. Marchessault est celui ayant le plus de réussite contre cet adversaire, mais aussi le Kraken encaisse des buts venant des centres.

On part donc sur la double chance Karlsson / Marchessault à 1,78 auprès de Betclic.

Le duo marquant plus de 1,5 buts à 5,25 me semble aussi sympathique, mais une cote me tique puisque Pietrangelo est à 7,25, lui qui devrait avoir 3 ou 4 opportunités de tirs pendant le match.

 

Credit Photo : Steven Bisig-USA TODAY Sports

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires