Une bonne défaite pour le Canadiens ?

par 2 minutes de lecture
Canadiens
par 2 minutes de lecture
Enlever la pub

Opposés aux Bruins, le Canadiens de Montréal n’a clairement pas démérité malgré la défaite 4 à 2. 

Montréal a joué crânement sa chance face à la meilleure équipe actuelle de la LNH qui atteint le plateau des 80 points après 47 matchs seulement. Mais le Canadiens a montré de l’envie et de l’intensité pour poser de sérieux problème aux Bruins.

« Le match de ce soir illustre très bien ce dont je parlais ce matin. Le Canadien a joué un très fort match. Il nous a donné beaucoup d’ennuis. Nous avons trouvé une façon de gagner, mais je peux t’assurer que nous reviendrons sur ce qui n’a pas bien été ce soir de manière à apprendre de ce match qui était loin d’être parfait même si nous l’avons gagné. C’est la seule façon de nous préparer à faire face à l’adversité qui se présentera d’ici la fin de la saison et même en séries. Et quand ça arrivera, nous serons en mesure de rapidement mettre un pansement sur le bobo », a confié Patrice Bergeron.

Patrice bergeron et Davod Pastrnak ont été les buteurs décisifs du côté de Boston dans les 3 dernières minutes de la rencontre.

8ème départ de suite pour Sam Montembeault 

Plus les matchs passent, plus Samuel Montembeault s’impose clairement comme l’option numéro 1 de la franchise dans les cages de l’équipe. Malgré son excellente prestation, Montréal s’est incliné mais il a épaté ses coéquipiers de part ses arrêts.

« Écoute, c’était Boston. C’est certain qu’il va falloir que ton gardien fasse de beaux arrêts. Tu peux poser la question à toutes les autres équipes, il faudra que leur gardien soit très solide », a commenté Martin St Louis. « Il m’impressionne par sa constance, il n’avait pas eu à jouer aussi souvent avec nous. C’est encourageant, il saisit l’occasion qui se présente ».

Ce genre de match confirme Kent Hughes dans ses propos de ne pas vouloir échanger Sam Montembault.

Enlever la pub

Commentaires

guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires