Tampa Bay Lightning : une troisième Stanley Cup est-elle envisageable ?

par 6 minutes de lecture
par 6 minutes de lecture
Enlever la pub

Tout juste couronnée hier, la franchise du Lightning apparait déjà comme affaiblie et Julien Brisebois et Jon Cooper ne devraient pas chômer cet été. Les fans de hockey le savent, le Lightning de la saison 2021-2022 n’aura pas le même visage que celui de 2021 ou de 2020. Si les cadres devraient toujours porter le chandail (bien que pour l’un d’entre eux le doute reste permis) l’an prochain, un certain nombre de joueur vont faire leurs valises. De plus, avec une masse salariale projetée à 85 millions l’an prochain (4 millions au-dessus du plafond), Tampa va devoir effectuer un régime, de gré ou de force. 

Cette situation particulière a amené Jon Cooper, l’entraineur de la franchise, à concéder que la victoire d’hier représentait un “dernier jour d’école” et que ce groupe ne sera pas le même à la rentrée prochaine. Dans quelle mesure va-t-il être chamboulé et cela peut-il impacter les chances de réaliser un triplé pour le Lightning ? C’est ce que nous allons voir 

Les cadres devraient rester … 

Lorsqu’on regarde les contrats, entre les clauses de non-mouvements et les contrats déjà signés, Nikita Kucherov, Steven Stamkos, Victor Hedman et Andrei Vasilevskiy sont tous sont contrats pour quelques années encore. De plus, la clause de non-mouvements des quatre joueurs impose au Lightning de les mettre dans la liste des joueurs protégés et de toute manière, la franchise aurait tort de se priver de ses quatre meilleurs éléments. 

Clairement, il s’agit de la meilleure nouvelle pour les fans, avec ses quatre joueurs, le Lightning garde la base de son succès sur ces deux dernières et devrait permettre à la franchise de rester un candidat sérieux en 2022 mais se plonger un peu plus profondément dans l’effectif permet de réaliser les décisions que devront prendre les dirigeants.  

… A moins qu’une retraite vienne tout chambouler 

La question mérite d’être posée : verra-t-on Steven Stamkos sur une patinoire la saison prochaine ? S’il est peu probable que le capitaine emblématique de Tampa décide d’enfiler un chandail autre que celui du Lightning, il pourrait prendre la décision de ne pas revenir pour la saison à venir. Le joueur a subi beaucoup de blessures lors des dernières campagnes et pourrait décider de s’arrêter après ce doublé afin de ne pas mettre sa santé plus en danger. Le hockey reste un sport potentiellement traumatisant pour le corps humain et à 31 ans, le capitaine n’a plus grand-chose à prouver. 

De plus, le joueur semble enchainer les blessures à tel point que son état de santé inquiétait il y a encore quelques semaines et le joueur s’était fendu d’un (plutôt laconique) : “je vais suffisamment bien pour jouer”. Une déclaration pas très rassurante en somme. 

De plus, en faisant une chose pareille, Stamkos pourrait offrir une certaine souplesse salariale à sa franchise. Bien qu’il soit peu probable que le Lightning lui mette la pression pour partir à la retraite, le capitaine étant bien trop précieux, cela arrangerait d’une certaine manière les comptes du Lightning. 

Pour les autres joueurs, les situations sont plus variées 

Du côté des autres joueurs clés comme Brayden Point ou Ondrej Palat, la situation est bien plus précaire. Les joueurs seront encore sous contrat la saison prochaine, mais deviendront agent libre (sans compensation pour Palat, avec compensation pour Point) à partir de la saison 2022-2023. Les situations sont distinctes, si le Lightning va chercher par tous les moyens existants à prolonger Point qui n’a que 25 ans, la situation de Palat pourrait diverger. En effet, au premier juillet de cette année, la clause de non-échange va évoluer et il pourra alors être échangé à une liste de 20 équipes qu’il aura au préalable soumis. Avec un contrat de 5 millions et une seule année restante, Palat pourrait intéresser des équipes qui voudraient jouer le titre et se séparer d’un tel contrat pourrait aussi intéresser Tampa, qui va chercher des liquidités. 

Enfin concernant les joueurs du Lightning qui sont agent libres cette année ne devraient pas revenir. Il y a donc fort à parier que Blake Coleman, David Savard, Barclay Goodrow et Luke Schenn évolueront sous un autre chandail l’année prochaine. Si tous les joueurs n’ont pas le même poid, la perte de profils comme Coleman ou Goodrow reste impactante pour Tampa, d’autant plus qu’ils n’auront pas de ressources pour les remplacer. 

Enfin, il faut aussi prendre en compte le repêchage d’expansion, qui arrive dans quelque semaine et où Tampa pourrait être tenté de ne pas protéger un ou plusieurs joueurs avec de gros contrats (au hasard : Tyler Johnson, Ryan McDonagh) afin de libérer de l’espace pour le plafond. Tyler Johnson ferait plutôt sens ici, le joueur ayant déjà été placé en ballotage l’an dernier afin de libérer de l’espace. Mais il est aussi possible d’envisager McDonagh ou Killorn dans cette situation. 

Quoi qu’il en soit, le groupe ne sera pas le même et Tampa devrait être moins dominant … 

Tampa va perdre des joueurs, c’est un fait, mais l’équipe devrait rester tout de même compétitive. Le hockey n’est pas un sport de stars, c’est un fait mais conserver des joueurs comme Stamkos, Kucherov ou encore un gardien d’élite (et candidat au Vezina) comme Vassilevski. De même l’équipe ne perdra pas tous les joueurs mentionnés plus haut et le cœur du groupe, s’il va bouger, sera tout de même compétitif. 

Pourtant Tampa sera sans doute moins dominant et va devoir apprendre à gagner en saison régulière ainsi qu’en série avec un effectif de qualité légèrement moindre. Mais l’équipe n’a pas non plus de raisons de s’inquiéter. Tampa sait faire des paris et sait rendre ses paris payants. Yanni Gourde mais aussi Kucherov ou encore Brayden Point sont des joueurs qui n’étaient pas spécialement en vues au moment de leurs arrivées dans la NHL, si le statut du premier peut être discuté, Point et Kucherov ont entièrement leurs places parmi les joueurs élites de la ligue. 

Tampa pourra donc envisager le triplé, l’équipe va perdre des joueurs c’est un fait, elle ne sera peut-être pas aussi dominante, mais elle conserve son cœur et son expérience des séries, sa capacité à gagner les matchs qu’il faut pour aller plus haut. 

Enlever la pub

Commentaires

guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires