Retrouvailles musclées pour les frères Tkachuk

par 4 minutes de lecture
tkachuck
par 4 minutes de lecture
Enlever la pub

NHL – Dans un match marqué par une intensité extraordinaire et un nombre record de pénalités, les Panthers de la Floride ont assuré une victoire décisive de 5-0 sur les Sénateurs d’Ottawa lundi soir.

La rencontre, éclipsée par de nombreuses altercations, a mis en lumière à la fois la puissance offensive des Panthers et une descente en spirale dans le chaos alors que les tensions montaient sur la glace.

Jeu offensif et défensif inébranlables

Les Panthers ont démontré une combinaison remarquable de jeu offensif stratégique et de défense impénétrable. Dirigés par Aleksander Barkov, désormais reconnu pour avoir atteint 400 assistances en NHL et menant l’histoire des Panthers en points en avantage numérique, Florida a montré sa capacité à exploiter les opportunités.

Le leadership de Barkov sur la glace a été crucial pour guider la stratégie de jeu de puissance de l’équipe.

La performance du gardien Sergei Bobrovsky a été tout aussi remarquable, repoussant avec succès les 20 tirs dirigés vers lui, obtenant son deuxième blanchissage de la saison. Ce bastion défensif a été un élément clé de la victoire de la Floride, neutralisant efficacement les tentatives des Sénateurs de gagner en élan.

Le score des Panthers a commencé tôt, avec Sam Reinhart ouvrant le compteur en complétant un jeu bien exécuté avec Matthew Tkachuk et Barkov. Reinhart, marquant plus tard son deuxième but, a rejoint les rangs de Brock Boeser et Chris Kreider en tant que meilleurs buteurs de la NHL en buts en avantage numérique cette saison. Les contributions de Carter Verhaeghe et Eetu Luostarinen ont encore renforcé la domination offensive des Panthers.

Un match marqué par la controverse et la confrontation

Le match a pris une tournure tumultueuse, en particulier dans ses étapes finales, alors que les frustrations se transformaient en confrontations physiques.

Un nombre sans précédent de pénalités d’inconduite a été décerné dans les huit dernières minutes, à la suite d’une série de bagarres sur la glace. Des joueurs clés des deux équipes, y compris Jonah Gadjovich, Kevin Stenlund et Oliver Ekman-Larsson des Panthers, et Drake Batherson et Travis Hamonic des Sénateurs, étaient parmi ceux expulsés.

L’implication de Matthew Tkachuk dans une bagarre avec Jake Sanderson et les pénalités subséquentes ont souligné la nature de plus en plus tendue du match. Brady Tkachuk, des Sénateurs, a réfléchi à l’importance de se tenir debout pour ses coéquipiers dans les moments difficiles, un sentiment qui semblait résonner avec les deux équipes au fur et à mesure que le match progressait.

Il n’y avait plus de sentiment familial sur la glace entre les deux frères Tkachuck.

 

L’entraîneur-chef des Sénateurs, D.J. Smith, a reconnu le manque de préparation de son équipe, soulignant sa responsabilité dans la défaite. Pendant ce temps, l’entraîneur en chef des Panthers, Paul Maurice, a décrit le match comme un match de hockey typique où la compétitivité peut parfois conduire à des confrontations agressives.

Alors que les Panthers poursuivent leur tournée canadienne, affrontant les Maple Leafs de Toronto et les Canadiens de Montréal, ils emportent avec eux à la fois l’élan d’une victoire décisive et les leçons d’un match qui a testé leur sang-froid sous pression. Les Sénateurs, quant à eux, auront un bref répit avant leur prochain match contre les Blue Jackets de Columbus, leur offrant du temps pour se regrouper et réfléchir sur leur performance.

Le match de lundi soir, établissant un record de saison avec 167 minutes de pénalité, restera sans aucun doute dans les mémoires comme l’un des matchs les plus intenses et controversés de la saison NHL 2022-2023.

 

Credit Photo : Marc DesRosiers-USA TODAY Sports

Enlever la pub

Commentaires

guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires