Red Wings de Detroit : la belle histoire du début de saison

par 3 minutes de lecture
Red wings
par 3 minutes de lecture
Enlever la pub

Avec déjà 5 victoires de suite, les Red Wings de Detroit enchante le début de saison de la LNH.

Ce début de saison semble tout droit sorti d’un rêve pour les Red Wings qui pointent déjà à la deuxième place de la division atlantique à égalité de point avec les Bruins de Boston encore invaincus. Ils possèdent la meilleure différence de buts de toute la ligue avec +15, juste devant les Golden Knight de Vegas.

Abonnés ces dernières années au bas du classement, c’est un vent de fraîcheur qui s’abat sur le Michigan, porté par deux produits locaux : Dylan Larkin et Alex DeBrincat.

Ce départ remarquable peut être attribué à différents facteurs, mais le plus notable est leur formidable performance en supériorité numérique.

9/23 en jeu de puissance

Les Red Wings ont fait preuve d’une approche revigorée de leur stratégie en supériorité numérique, ce qui a donné des résultats fructueux. Le dernier match face à Calgary raconte une autre histoire avec un 0/5, mais sur les 5 matchs précédents, l’équipe affichait un taux incroyable de 50% de conversion de ses situations de supériorité numérique.

Bien entendu que sur le long terme, une telle efficacité n’est sans doute pas tenable, mais l’ajout de puissance de feu dans cette équipe a sans doute aidé à résoudre ce qui était un problème récurrent chez la franchise ces dernières années.

La tentative d’insuffler un vent nouveau dans les équipes spéciales a commencé par l’arrivée d’entraîneurs expérimentés comme Dan Bylsma et Alex Tanguay, dans le but d’insuffler de nouvelles stratégies et une nouvelle perspective. Cependant, les attentes n’ont donné lieu qu’à des améliorations modestes, jusqu’à cette saison. Au cours de l’été 2023, la direction des Red Wings ne s’est pas reposée sur ses lauriers, mais a cherché de manière agressive des talents susceptibles de donner l’impulsion nécessaire à ses équipes spéciales.

Les unités de jeu en supériorité numérique, qui étaient autrefois une source d’inquiétude, ont été restructurées. Les nouveaux joueurs recrutés pendant l’intersaison se sont bien intégrés à l’équipe existante, créant un mélange de jeunesse et d’expérience qui semble porter ses fruits sur la glace. Les premiers matches ont montré un niveau de coordination et une puissance de feu qui étaient manifestement absents lors des campagnes précédentes.

Alex DeBrincat record

L’une de ces nouvelles acquisitions se nomme Alex Debrincat. Produit de l’état du Michigan, DeBrincat s’est parfaitement fondu dans le moule de cette équipe pour en devenir le principal artilleur. Auteur d’un tour du chapeau la nuit dernière face à Calgary, il est devenu le premier joueur de l’histoire de la franchise à inscrire 8 buts lors des 6 premiers matchs d’une saison des Red Wings.

DeBrincat est devenu aussi le deuxième joueur de l’histoire à marquer plus de 3 points lors de chacun de ses trois premiers matchs à domicile avec une organisation.

Au classement des pointeurs, DeBrincat et Larkin se partage le haut du classement de la NHL au lundi 23 octobre. Ces deux joueurs symbolisent le renouveau d’une franchise qui ne voyait plus la tête des classements depuis déjà plusieurs années.

La saison est certes encore un peu jeune, mais les premiers signaux envoyés par les Red Wings laissent présager une saison qui les verra peut-être retrouver le chemin des playoffs.

 

Credit: Rick Osentoski-USA TODAY Sports

Enlever la pub

Commentaires

guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires