Rasmus Andersson victime d’un accident

par 3 minutes de lecture
Rasmus Andersson
par 3 minutes de lecture
Enlever la pub

Rasmus Andersson renversé à Detroit

 

Ce jeudi 9 février, les Calgary Flames ont communiqué via la plateforme Twitter que Rasmus Andersson a été percuté mercredi soir par une voiture aux alentours de 18h à Detroit alors qu’il allait diner en trottinette électrique. Il a été transporté dans un hôpital de la ville pour effectuer une batterie de tests avant d’être libéré plus tard dans cette même soirée. Il est donc temporairement mis à l’écart du jeu afin de récupérer de cet incident. De quoi inquiéter ses coéquipiers et son entraineur, Darryl Sutter.

 

Rasmus Andersson inquiète en interne

 

Suite à cet incident survenu mercredi soir incluant le défenseur suédois de 27 ans, Rasmus Andersson, plusieurs de ses coéquipiers se sont exprimés à ce sujet, affirmant tous que ce type d’incident est effrayant. La franchise entière des Flames s’est également montrée soulagée à l’idée de savoir que Rasmus Andersson se porte bien depuis son accident, sans oublier de mentionner que tous les jouers et membres de l’organisation sont tous présents pour lui en cas de besoins. Voici les différents propos rapportés à Ryan Dittrick , journaliste des Flames de Calgary pour NHL.com :

« Comme tout le monde quand on reçoit un texto comme ça, on retient notre souffle. Évidemment, tu espères le meilleur. Et, heureusement dans ce cas, c’était le cas. Je pense qu’il a eu de la chance et nous sommes tous reconnaissants que ça se soit mieux passé que ça n’aurait pu. »

« Nous lui avons juste dit que s’il a besoin de quelque chose, les garçons sont tous là et que nous l’aimons. Il nous a répondu par message et a dit qu’il allait mieux. Nous l’avons vu ce matin et il nous a raconté l’histoire. Nous sommes si heureux que tout aille bien. »

MacKenzie Weegar, interview pour NHL.com

 

« Il va bien. Il est de bonne humeur. Nous avons de la chance, beaucoup de chance. Cela aurait certainement pu être bien pire. Nous voulons être sûrs de remercier tous ceux qui ont participé (à ses soins) et faire savoir à tout le monde que Ras (Rasmus Andersson) se porte bien. »

Brad Treliving, directeur général des Calgary Flames, interview pour NHL.com

 

« Vous êtes choqué. Ça aurait pu être bien pire. On est juste heureux qu’il aille bien. Quand il est rentré à l’hôtel, il allait mieux. Mais oui, un moment très très effrayant, c’est sûr.

Juste l’entendre dire qu’il allait bien nous a fait nous sentir beaucoup mieux. Aller le voir aussi, lui parler, lui demander ce qu’il avait traversé, c’était très soulageant de savoir qu’il allait bien. »

Mikael Backlund, interview pour NHL.com

 

Rasmus Andersson sait dès à présent qu’il peut compter sur ses coéquipiers, de quoi redonner le sourire à tous dans cet épisode compliqué da la saison des Calgary Flames.

Enlever la pub

Commentaires

guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires