Quand Connor (Bedard) apprend de Connor (McDavid)

par 2 minutes de lecture
Connor bedard
par 2 minutes de lecture
Enlever la pub

Il y a quelques jours de cela, vous avez sans doute pu voir cette vidéo de l’entraînement des deux Connor : Bedard et McDavid.

Le présent et le futur de la LNH qui s’entraînent ensemble et les superlatifs vont bon train. Interrogé par ESPN sur cette rencontre, Connor Bedard dit avoir appris beaucoup auprès de McDavid :

« Connor m’a donné de nombreux bons conseils », a déclaré Bédard à propos de McDavid. « Il a dit certaines choses sur ce à quoi s’attendre. Ce n’est évidemment pas facile. C’est la meilleure ligue du monde. Il s’agit simplement de se préparer du mieux que l’on peut, et j’ai l’impression de l’avoir fait cet été. J’ai travaillé très dur. »

Des débuts très attendus

À Chicago, Connor Bedard arrive dans une équipe dans une situation délicate et qui souhaite retrouver le devant de la scène rapidement. Son arrivée coincide avec les départ de Jonathan Toews et Patrick Kane, un passage de flambeau qui pourrait être dur à porter.

Les parallèles avec McDavid sont nombreux.

D’abord, les deux joueurs sont arrivés dans cette ligues avec des attentes énormes placées en eux. Mais pour Bedard, il n’est pas question de simplement répliquer ce que McDavid a fait, mais bien de créer son propre chemin sans pour autant se fixer de limites :

Découvrez l'App TFA ! Découvrez l'App TFA sur iOs ! Découvrez l'App TFA sur Android !

« Je ne veux jamais me dire : « Oh, je ne peux pas faire ça ». Je ne pense pas vraiment que cet état d’esprit soit si génial », a déclaré Bédard. « Mais je ne suis pas lui. Je suis ma propre personne et mon propre joueur. »

« Je pense que c’est une très bonne chose dans le sport. Vous êtes toujours en compétition contre des gars. Pour moi, passer du temps avec lui sur la glace et essayer de rivaliser avec lui… il est évidemment incroyable. Vous pouvez à peine parler de ses statistiques parce qu’elles sont tellement dingues. Mais pour moi, il s’agit juste d’essayer d’être mon propre joueur. Être le meilleur que je puisse être. »

 

Credit: Christopher Hanewinckel-USA TODAY Sports

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires