Preview NHL – Boston Bruins, un après-Bergeron rempli d’interrogations

par 6 minutes de lecture
Boston Bruins
par 6 minutes de lecture
Enlever la pub

Auteurs d’une saison régulière des plus tonitruantes, les Boston Bruins ont tout simplement réalisés la meilleure saison régulière de tous les temps avec pas moins de 65 victoires pour un total de 135 points.

Ainsi, Patrice Bergeron et ses coéquipiers ont battu le record de victoires en saison régulière (62) ainsi que le record de points en une saison régulière (132). Cette domination a néanmoins été soudainement interrompue par leur sortie prématurée au premier tour des play-offs face aux Florida Panthers, finaliste de l’an dernier.

À l’issue de la saison 2022-2023, le vétéran et capitaine des Boston Bruins, Patrice Bergeron, a décidé de prendre sa retraite à 38 ans quelques mois après l’élimination crève-cœur des siens en 7 matchs face aux Florida Panthers.

Tout au long de la saison dernière, les Boston Bruins ont su se montrer dominants et complets aussi bien en attaque qu’en défense. En effet, les Boston Bruins ont été la meilleure attaque de la ligue avec pas moins de 305 buts, soit une moyenne de 3,72 buts/matchs. Cette avalanche de buts a pu être assurée grâce à leur profondeur de banc en attaque. Les Boston Bruins n’avaient pas moins de 8 joueurs ayant atteint au moins 50 points en saison régulière, notamment avec David Pastrnak, Brad Marchand, David Krejci, Charlie McAvoy ou encore Hampus Lindholm . Pastrnak a connu sa meilleure saison individuelle, comme à l’image de son équipe la saison dernière. « Pasta » a montré quel buteur hors pair il est en inscrivant pas moins de 61 buts et 52 assistances, pour un total de 113 points en 82 matchs, un sommet en carrière dans tous les registres. Ce n’est pas tout ! Brad Marchand a connu une saison tronquée avec une blessure qui l’a écarté des patinoires pendant les neuf premières rencontres de la saison. Cependant, il a su compléter l’attaque des Boston Bruins avec 67 points (21 buts et 46 passes décisives en 73 matchs).

Quant à la défensive des Boston Bruins, Charlie McAvoy et Hampus Lindholm se sont montrés sous leurs plus beaux jours en établissant des records personnels avec une saison record pour Lindholm avec 53 points en 80 matchs tandis que McAvoy a inscrit pas moins de 52 points en 67 matchs, ayant ainsi sa meilleure moyenne de point(s) par match en carrière avec 0,77 point(s)/match (contre 0,71 point/match lors de la saison 2021-2022).

Du point de vue défensif, les Boston Bruins ont également été impériaux avec seulement 177 buts encaissés cette saison, pour une moyenne de 2,16 buts pris par match, marquant ainsi le plus faible total de buts encaissés. Malgré une défense intraitable, la meilleure défense de la ligue en saison régulière doit une fière chandelle à son tandem de gardiens que constitue Linus Ullmark et Jeremy Swayman. À eux deux, ils totalisent 6 blanchissages (4 pour Swayman et 2 pour Ullmark) et figurent tous deux dans le top 4 des moyennes  de buts encaissés par match avec Linus Ullmark en première position avec une moyenne de 1,89 tandis que Jeremy Swayman se classe quatrième avec une moyenne de 2,27.

Quant au pourcentage d’arrêts, les deux portiers des Boston Bruins se positionnent aux mêmes rangs avec 93,8% d’arrêts pour Ullmark ainsi que 92% d’arrêts pour Swayman.

Les changements pour la saison 2023-2024

Les Boston Bruins ont connu un été plutôt agité du côté des départs. En effet, il y a tout d’abord eu la retraite de Patrice Bergeron qui a été suivie dans la foulée par la retraite de David Krejci, revenu après une saison en République Tchèque. Lors de l’ouverture du marché des agents libres, les Boston Bruins ont ensuite perdu de gros morceaux qu’ils se sont dégotés lors de la date limite des transactions avec les départ de Dmitry Orlov, Garnet Hathaway mais aussi Tyler Bertuzzi. D’autres départs ont été actés avec les départs de Craig Smith, Connor Clifton ainsi que le rachat du contrat de Mike Reilly. Enfin, Nick Foligno et Taylor Hall ont pris le chemin de Chicago dans un échange impliquant un départ de Ian Mitchell et Alec Regula vers les Boston Bruins.

Concernant les arrivées au sein des Boston Bruins, Milan Lucic a effectué son grand retour aux Boston Bruins tandis que Morgan Geekie, Kevin Shattenkirk, Jesper Boqvist et James Van Riemsdyk ont signé dès l’ouverture du marché des agents libres. Trent Frederic, John Farinacci ainsi que Jeremy Swayman ont quant à eux signé une prolongation de contrat ou un contrat d’entrée dans le cas de Farinacci.

Finalement, la meilleure nouvelle dans l’intersaison des Boston Bruins est l’annonce du nouveau capitaine des Boston Bruins, Brad Marchand.

Les Boston Bruins sans Bergeron, à quoi s’attendre ?

 

À l’approche de cette nouvelle saison remplie d’attentes pour les Boston Bruins, ils vont devoir prouver qu’ils sont capable de rebondir après l’immense déception des play-offs 2023. Ils vont devoir combler les trous laissés par les multiples départs, notamment ceux de Bergeron et Krejci qui ont longtemps constitués les premier et deuxième centres des Boston Bruins.

De plus, il pourrait être difficile de voir les Boston Bruins se frayer un chemin jusqu’aux séries éliminatoires tant la division atlantique sera relevée avec les grosses cylindrées que sont Tampa Bay, Florida et Toronto tandis que Buffalo et Ottawa émergent et tenteront le tout pour le tout afin d’accéder aux play-offs. D’un autre côté, les Boston Bruins ont prouvé à maintes et maintes fois qu’ils ont toutes les qualités requises pour accéder aux play-offs, notamment avec l’expérience, la qualité du collectif et de l’entente du vestiaire mais aussi avec leur identité de jeu qui leur est propre et reconnue à travers la ligue.

 

Credit: Bob DeChiara-USA TODAY Sports

Enlever la pub

Commentaires

guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires