Pourquoi les Florida Panthers vont gagner ?

par 4 minutes de lecture
Florida Panthers
par 4 minutes de lecture
Enlever la pub

C’est ce qu’on peut appeler un back to back pour les Panthers qui retrouvent une finale de coupe Stanley une deuxième année consécutive. Comment pourraient-ils l’emporter ?

Avant l’arrivée de Paul Maurice, les Panthers enchainaient déceptions et défaites encourageantes. Mais depuis l’arrivée du technicien canadien, c’est une tout autre équipe qui commence, depuis deux ans, à assoir sa domination sur la ligue nationale.

Pour preuve, une deuxième finale de Coupe Stanley en deux ans. La dernière équipe à avoir réalisé cet exploit n’est d’autre que les Tampa Bay Lightning. Décidément, la Floride se porte bien ces dernières années.

L’expérience du côté des Panthers

Comme on a pu le notifier juste avant, les Panthers enchainent en deuxième finale de coupe Stanley en deux saisons. Une performance qui reste remarquable tant la tâche est difficile.

« Je pense que l’année dernière, nous y croyions, mais nous étions aussi heureux d’être là », a déclaré l’attaquant Sam Bennett. « Cette année, c’est un peu plus professionnel. Nous avons un objectif en tête et c’est tout. Nous ne serons pas satisfaits tant que nous ne l’aurons pas atteint.

Mais on espère pour les Panthers une issue plus heureuse que celle de l’année dernière, les joueurs de Paul Maurice s’étaient alors inclinés 4 matchs à 1, le dernier match se soldant par le score de 9 à 3 face aux Las Vegas Golden Knights.

Découvrez l'App TFA ! Découvrez l'App TFA sur iOs ! Découvrez l'App TFA sur Android !

« Ils sont plus équilibrés que l’équipe de l’année dernière », a déclaré Maurice. « Mais nous avions besoin de cela l’année dernière. Nous avions besoin qu’ils ne soient pas équilibrés, mais qu’ils soient excités et fêtent l’événement. C’est ainsi que nous avons réussi à atteindre notre objectif. Cette année, et c’est une question de personnalité, ils sont revenus au camp avec un œil sur ce qu’ils voulaient faire et nous l’avons vu toute l’année ».

Les Panthers, une équipe de franc-tireurs

On peut dire beaucoup de choses sur les Panthers, mais l’une des choses qu’on ne peut pas leur enlever, c’est qu’ils tentent, ils tentent même beaucoup. Sur toutes les équipes engagées dans cette campagne de playoffs, les floridiens ont atteint un nombre de 566 tirs en 17 matchs, les plaçant premiers dans cette catégorie.

Une statistique dont 3 des joueurs des Panthers y sont largement pour quelque chose, Matthew Tkachuk avec 66 tirs, Sam Reinhart avec 65 tirs et Carter Verhaeghe avec 62 tirs. Une grosse force de frappe qui mettra le gardien des Oilers à rude épreuve, et c’est là que nous pourrons enfin voir s’il est véritablement un gardien de la taille d’un vainqueur de Coupe Stanley.

Les Panthers ont la bougeotte en supériorité numérique

On connait les Oilers pour leur efficacité en powerplay, mais les Panthers aussi ont leur mot à dire là-dessus. Ils accumulent le deuxième meilleur nombre de buts en supériorité numérique avec 14 en 17 matchs, juste derrière les Panthers.

Et le deuxième point à prendre en compte dans les supériorités des Panthers, c’est leur mouvement. Ils atteignent le plus haut total de kilomètre parcouru en powerplay durant ses playoffs, avec un bon total de 120 km.

Une donnée à ne pas négliger qui traduit un gros effort de rotation durant les phases de supériorité et donc une plus grande facilité à trouver des ouvertures. Attention aux Oilers à ne pas se faire mener par le bout du nez.

Sergei Bobrovsky enfin récompensé ?

Un autre des nombreux points forts des Panthers, c’est celui du gardien Sergei Bobrovsky. Le gardien russe reste, malgré son âge avancé (35 ans), un des tout meilleurs gardiens de la ligue. Avec un pourcentage d’arrêt équivalent à 90,84 %, Bobrovsky est impressionnant de vivacité et d’explosivité.

« Notre travail n’est pas encore terminé, a prévenu Bobrovsky. Ce n’était qu’une étape de plus. »

L’actuel gardien des Panthers n’a toujours pas eu la joie de soulever la coupe Stanley, malgré sa longue carrière en ligue nationale où il a pu évoluer sous les couleurs des Philadelphia Flyers, des Columbus Blue Jackets et maintenant, des Florida Panthers où il est présent depuis 5 saisons.

Credit Photo : Jim Rassol-USA TODAY Sports

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires