Pas de but pour les Rangers, une victoire de plus pour les Devils

par 3 minutes de lecture
par 3 minutes de lecture
Enlever la pub

Les Devils du New Jersey ont remporté le match 5 contre les Rangers de New York. Avec encore un très bon Akira Schmid, la franchise peut se qualifier pour le deuxième tour dans le prochain duel.

Battre les Rangers de New York en playoffs c’est une chose, mais ne pas les laisser marquer en est une autre. Quelle performance des Devils et de leur jeune gardien Akira Schmid. Un succès 4-0 qui laisse perplexe leurs adversaires et qui rapproche un peu plus les coéquipiers de Jack Hughes de la qualification.

Les raisons de la victoire

Premièrement, il faut parler de la domination totale des Devils dans cette victoire. 43 tirs contre 23 , 24 blocages de tirs et un but en supériroité numérique. Les hommes de Lindy Ruff n’ont pas laissé jouer leurs adversaires et ont abordé cette rencontre de la meilleure des manières. Avec toujours une deuxième ligne plus que performante.

Les Rangers ont également eu le malheur de trop se faire punir par l’arbitre de la rencontre. Au total, 43 mises en échecs, mais aussi 29 minutes de pénalités et 5 supériorités numériques laissées à leurs adversaires. New Jersey n’a profité qu’une fois de ces supériorités, mais avec toutes ces pénalités, les Rangers n’ont pas pu développer leur jeu correctement.

Enfin, il avait eu le droit à son petit portrait sur notre site dans la dernière victoire des Devils, mais Akira Schmid a décidé de continuer sur sa lancée de bourreau des Rangers. Cette fois-ci c’est carrément un blanchissage qu’il propose face, on le rappelle, à ce qui se fait presque de mieux en terme de lignes offensives. A 22 ans, il écrit déjà l’histoire des Devils en étant le premier joueur à gagner ces 3 premiers maths d’affilés en playoffs.

Ondrej Palat : Profiter de l’aura de Hughes

Tout comme Erik Haula hier soir, Ondrej Palat a bien décidé d’utiliser pour son profit les performances de Jack Huges. Aligné au côté de celui-ci en deuxième ligne, l’ancient attaquant du Lightning entre dans ces playoffs de la bonne manière avec sa nouvelle équipe. Il a déjà mis 2 buts et délivré une passe décisive en 5 matchs.

Cette saison, Palat a été absent la moitié du temps mais a quand même mis 23 points, bien moins qu’on attendait de sa part. Si on parle aussi de lui c’est tout simplement qu’il a prouvé être un joueur de phases finales. L’année dernière avec Tampa Bay il inscrit 21 points en 23 renccontres.

The Free Agent - Palat - Devils

A 32 ans, le joueur de République Tchèque est un peu celui qui contre-balance la fougue de la jeunesse de Hughes. Hier c’est un des joueurs qui a le plus tenté de tirs dans la rencontre mais aussi l’un des attaquants à proposer le plus de mises en échecs et à avoir le plus de temps de jeu, en comptant sa participation aux supériorités numériques.

Enlever la pub

Commentaires

guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires