Les Panthers de Florida : Nouveaux favoris pour la Stanley Cup ?

par 4 minutes de lecture
par 4 minutes de lecture
Enlever la pub

En étant en train de remporter leur série 3 à 0, les Panthers de Florida sont à seulement quelques marches de la finale de la Stanley Cup.

Qui aurait pu penser que le niveau de jeu des Panthers de Florida allait autant s’élever dans ces playoffs. Arrivée dans les 16 un peu par miracle, la franchise a su trouver toutes les armes nécessaires pour éliminer un par un ses adversaires. Et cela a commencé avec les Bruins de Boston.

Alors que tout portait à croire que Marchand et ses partenaires allaient rouler sur Florida, sur toute la conférence Est ainsi que sur la ligue entière, le destin en a décidé autrement. Et c’est sur la première marche que l’équipe a chuté face à nos valeureux Panthers. Plus hargneux, plus physiques et plus créatifs, ils ont complètement renverser la situation et le staut favori/outsider.

Mais quand l’équipe se présente au deuxième tour, tout le monde se dit que c’est la fin de l’épopée, surtout face à une équipe de Toronto qui a enfin passé un premier tour de playoffs, et qui semble déterminée à aller au bout. Mais encore une fois, les Panthers font déjouer les pronostics pour s’imposer 4 à 1 dans une série dominée de A à Z.

Troisième, et actuelle étape de leur parcours, les joueurs de Paul Maurice se frottent aux Hurricanes de Carolina. Considérés comme favoris à l’Est depuis l’élimination des Bruins, les Canes n’avaient plus qu’à se débarasser des Panthers, en forme mais toujours outsiders, pour atteindre la dernière marche.

Et bien que la série ne soit pas terminée, Florida va une fois de plus à l’encontre de ce que tout le monde pensait. Après deux succès en prolongation à l’extérieur, les Panthers ont gagné un nouveau match à la maison cette fois et mènent 3-0. Plus qu’un match à remporter pour la finale, pas atteinte depuis 1996.

C’est donc à force de travail, d’envie et de réussite par moment que la franchise en est là. L’équipe n’est plus un outsider, le terme n’est pas descent pour un finaliste de conférence qui mène déjà 3-0. Et en triomphant justement de cette manière contre les Hurricanes, on se dit que les Panthers sont peut-être devenus les favoris de la Stanley Cup.

Les mâles Alpha et la meute

Au-delà de leur parcours remarquable, plusieurs autres facteurs rentrent en jeu pour qualifier les joueurs de favoris. Dans un premier temps, il est impératif de mentionner le travail collectif réalisé par la formation de Paul Maurice. Chacun se bat pour les autres du début jusqu’à la fin de la rencontre. Un élément qui a pu manquer à certains.

De plus, les Panthers ne seraient pas la sans la présence de deux hommes. Matthew Tkachuk est le premier d’entre eux. Arrivé cette saison de Calgary, l’attaquant est tout simplement le meneur de cette équipe. Sa série face aux Bruins a été exemplaire et depuis, il continue à être décisif pour ses coéquipiers.

The Free Agent - Panthers - Tkachuk

Le second joueur n’est autre que Sergei Bobrovsky. Bien que ce soit Alex Lyon qui ait commencé aux cages en début de playoffs, le portier a su se démarquer et revenir en force après une saison controversée. Il en est pour l’instant à 93,5% de sauvetages en playoffs avec un total de 435 arrêts sur 465 tirs. Une statistique monstrueuse pour le gardien.

Enfin, le dernier facteur à prendre en compte est plutôt de l’ordre psychologique. Les Panthers de Florida semblent cette année avoir le modjo avec eux, ce petit quelque chose qui les rend presque invincible. Il y a deux ans, c’était Montreal qui l’avait. L’année dernière, Tampa Bay en a bien profité aussi. Pour cette saison, Florida semble l’avoir en sa possession et cela pourrait les mener très loin.

Enlever la pub

Commentaires

guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires