Finales NHL 2022 : Ce qu’il faut retenir du match 1

par 4 minutes de lecture
finales NHL match 1
par 4 minutes de lecture
Enlever la pub

L’Avalanche de Colorado s’est imposé 4 à 3 en prolongations pour le match 1 des Finales NHL face au Lightning de Tampa Bay. Que retenir de cette rencontre ?

Colorado prends le premier match

Mercredi soir, après une minute de jeu dans les prolongations, Andre Burakovsky ajuste Andre Vasilevskiy d’un tir du poignet précis précédé d’une entrée en zone parfaitement réalisée. La Ball Arena de Denver explose, les Avs ont remporté le match 1. Victoire 4 à 3 des hommes de Jared Bednar pour prendre l’avantage dans ces finales NHL.

Il y a deux ans, les Stars avaient gagné le match 1 face au même Lightning avant de s’incliner 4 à 2. Rien n’est fait, donc, mais l’Avalanche a pris l’avantage. Sur ces playoffs, Tampa a perdu deux fois le premier match d’une série contre Toronto et contre New York.

Les premières lignes se répondent

Les deux premières formations des équipes finalistes ont scoré hier soir. Celle de Colorado d’abord, via Gabriel Landeskog et Valeri Nichushkin, les deux premiers buteurs de la rencontre à la septième et la neuvième minute de jeu. Ondrej Palat a ensuite répondu pour revenir à 3-2 à la douzième minute du deuxième tiers sur un jeu rondement mené par Nikita Kucherov.

Au niveau des tirs le premier trio de Colorado a lancé 12 fois au but contre 7 fois seulement pour celui de Tampa. Une statistique à l’image des leurs équipes puisque les Bolts ont été outshoot 38 à 23.

Darcy Kuemper était opposé à Vasilevskiy

Jared Bednar avait laissé le suspens planer quant au gardien qui allait démarrer cette rencontre. C’est bien l’ancien d’Arizona Darcy Kuemper qui a débuté ces finales à domicile. Blessé contre Edmonton, il a retrouvé sa place en rendant une copie moyenne avec seulement 87% d’arrêts mais n’a encaissé que des buts difficiles.

Vasilevskiy, lui, a eu un match un peu plus compliqué avec 89.5% d’arrêts mais des buts évitables sur des tirs ouverts qu’il ne laissera surement pas passé dans les prochains matchs de la série. Colorado a été opportuniste en profitant de sa forme moyenne pour s’imposer.

100e passe décisive en playoffs pour Kucherov

Sur le magnifique jeu offert hier par Nikita Kucherov à Ondrej Palat, l’ailier russe est allé chercher sa 100e passe en playoffs en carrière. Un palier qui le place dans un club très restreint.

Seuls quatre autres joueurs actifs dans la NHL ont atteint cette marque auparavant. Sidney Crosby, le capitaine des Penguins de Pittsburgh, en a 130. Son coéquipier Evgeni Malkin en a 113 et le vétéran Joe Thornton en a lui 102 en 187 matchs de playoffs.

Il n’aura fallu à Kucherov que 131 matchs pour réaliser ces 100 passes et est devenu au passage le troisième joueur russe de l’histoire (Malkin, Fedorov) a le réaliser. L’ailier droit a également compté son 17e point en 18 matchs de finales NHL.

Brayden Point pointe dès son retour

Absent depuis le premier tour des séries contre Toronto, Brayden Point a noirci sa ligne de stats hier soir. L’attaquant a démarré sur le troisième trio offensif de Tampa aux côtés de Nick Paul et de Ross Colton. L’attaquant de 25 ans en a profité pour scorer son 78e point en playoffs.

Sur le but du réveil des Bolts, conclu par Nick Paul, Point fait un bon jeu dans sa propre zone qui permet à Tampa de ressortir très vite et d’atteindre le but de Colorado. 2-1.

Des équipes dures au mal

Les deux plus grands sacrifices sur une patinoire sont les mises en échecs et les tirs bloqués. Les deux équipes se sont illustrées dans ce domaine lors de ce match 1 des finales NHL. Au niveau des charges, 83 ont été distribuées tout au long de la rencontre. Mention spéciale à Darren Helm, attaquant de puissance de Colorado qui finit le match avec 10 mises en échec.

Tampa a encore une fois montré que c’était la meilleure équipe pour bloquer des tirs dans toute la NHL. Les joueurs de Jon Cooper ont stoppé 25 tirs de Colorado avant même qu’ils touchent le filet. Erik Cernak, en tête, en a bloqué cinq, les jambes ont du bien le sentir passer à la fin du match.

 

 

Partager :
Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires