Un match en forme d’adieu pour Bruce Boudreau

par 2 minutes de lecture
Bruce Boudreau
par 2 minutes de lecture
Enlever la pub

La rencontre face aux Oilers, perdue 4 à 2, aura pris une tournure spéciale pour Bruce Boudreau, un match en forme d’adieu.

Un an après avoir pris la tête des Canucks et d’avoir presque accompli l’impensable en se qualifiant pour les séries, Bruce Boudreau a sans doute vécu son dernier match sur le banc de la franchise canadienne.

À la fin de cette rencontre, le public et les joueurs ont ovationné l’entraineur de 68 ans, larmes aux yeux sur son banc.

Toute la semaine, sans que rien ne soit officiellement annoncé, les rumeurs de départ se sont multipliées à tel point que tout paraissait officiel. Mais Bruce Boudreau se souviendra de ce moment chargé d’émotions :

« On ne sait jamais si c’est la fin », a déclaré Bruce Boudreau, repoussant constamment plus de larmes après en avoir versé beaucoup dans le vestiaire, aux journalistes dans une salle d’entrevue feutrée. « Donc, quand vous y êtes depuis près de 50 ans, je veux dire, la majorité de votre vie et si c’est la fin. . . Je devais rester dehors et juste regarder la foule et juste essayer de dire : ‘D’accord, souviens-toi de ce moment.’

« Je voulais juste savourer en regardant les gradins parce que qui sait si j’aurai un jour cette chance à nouveau. Et gardez cela dans mon esprit dans la mémoire. . . qu’il y brûle pour toujours. »

Avant la rencontre, Boudreau avait demandé à ses joueurs de jouer à fond une dernière fois pour lui. Malheureusement, ce ne fut pas le cas avec cette nouvelle défaite.

Bruce Boudreau retiendra sans doute davantage ce moment d’émotions et de communion avec les joueurs et le public plutôt que l’amertume de son départ.

Les Canucks sont actuellement 12ème de la conférence Ouest avec un bilan de 18-25-3.

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires