Los Angeles Kings : Vilardi out, Dubois in ! Quelle saison dans la ville des anges ?

par 4 minutes de lecture
Los Angeles Kings
par 4 minutes de lecture
Enlever la pub

Equipe cadre de la Division Pacfique depuis quelques années désormais, le projet des Los Angeles Kings prend forme et la franchise revient sur les devants de la scène depuis deux ans.

Durant toute la saison ou presque, les Kings se sont battus pour l’une des trois places qualificatives de la Division Pacifique et l’objectif fut rempli avec une troisième place qualificative 4 points devant le Kraken. En revanche une fin de saison moyenne combinée (5 victoires et 5 défaites) combiné a une très bonne fin de saison d’Edmonton (9 victoires et 1 défaite) privent Los Angeles d’une deuxième place synonyme d’avantage du terrain.

Un avantage qui n’aurait de toute manière pas eu tant d’importance, en séries éliminatoires, les Oilers sont venus à bouts des Kings en six matchs et on même gagné les trois derniers à la suite. Une élimination au premier tour des playoffs qui place les Kings à la croisée des chemins. Si la franchise semble avoir tourner la page de la glorieuse équipe qui a fait son succès au début des année 2010 (deux Coupes Stanley décrochées en 2012 et 2014) en se séparant progressivement des vainqueurs dont Jonathan Quick, la saison dernière, la franchise compte toujours sur son capitaine : Anze Kopitar.

Les changements de la saison 2023-2024

A l’intersaison, les chantiers de Los Angeles était nombreux. En perdant Jonathan Quick et Cal Petersen avant la trade deadline, les Kings tiraient définitivement un trait sur le tandem de gardien qui lui avait permis de retrouver les playoffs la saison passée. La franchise avait fait venir Joonas Korpisalo mais n’est pas parvenu (ou n’a pas souhaité) embarquer le joueur pour une nouvelle année, ce dernier préférant partir du côté d’Ottawa. La franchise partira donc avec un tandem de gardien composé de Phoenix Copley et de Cam Tablot (arrivé lui en provenance d’Ottawa). Les Kings ont également signé David Rittich qui sera amené à intervenir en cas de blessure de l’un des deux gardiens.

Mais le gros coup réalisé par les Kings cet été n’est autre que l’échange pour faire venir Pierre-Luc Dubois, alors insatisfait de sa situation à Columbus, contre Alex Iaffalo, Gabriel Vilardi ainsi qu’un second tour en 2024. La franchise s’est aussi entendue avec Anze Kopitar pour une prolongation de 2 ans à 7 millions d’euros par an (contre 10 actuellement). L’équipe a également signé Vladislav Gavrikov pour deux saisons supplémentaires, lui qui était arrivé un peu avant la trade deadline avec Korpisalo en échange de Jonathan Quick.

Quelle saison pour les Kings de Los Angeles ?

L’intersaison des Kings fut pour le moins mouvementée, si elle a pu récupérer un franchise player en la personne de Pierre-Luc Dubois, les Kings en ont payé le prix fort en se séparant d’un bon joueur, Alex Iaffalo et un très bon espoir, Gabriel Vilardi. D’autant plus que Pierre-Luc Dubois n’est pas réputé pour être le joueur le plus “stable” de la ligue, lui qui a souhaité quitter les Winnipeg Jets ainsi que les Blue Jackets, ses deux premières franchises. Enfin, du côté des gardiens, le tandem Copley-Talbot s’il n’est pas mauvais en soi, ne fait tellement rêver et laisse entrevoir une évidente faiblesse de ce côté de la glace pour les Kings.

Evoluant dans la très difficile Division Pacifique aux côtés de franchises comme les Golden Knights, les Oilers ou le Kraken, les Kings risquent d’avoir de grandes difficultés à décrocher une place qualificative en playoffs sans passer par les wildcards. D’ailleurs une place de wild cards qui pourrait également leur échappée car il n’est pas exclu que les Kings réalisent une saison plus que moyenne les plaçant derrières d’autres franchises de la division comme les Flames ou les Canucks.

 

Credit: Kirby Lee-USA TODAY Sports

Enlever la pub

Commentaires

guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires