Ligue Magnus : Résumé de la dernière journée.

par 6 minutes de lecture
ligue magnus
par 6 minutes de lecture
Enlever la pub

Alors que la saison touche à sa fin, il ne reste plus qu’une place disponible pour les playoff, qui devra être départagé entre Nice et Chamonix.

Cette 44e journée se soldera aussi par un Rouen-Grenoble, laissant un avant-goût de ces playoff.

Briançon – Cergy :

C’est à domicile que les Diables Rouges ont ouvert le score au bout de 10 petites minutes de jeu, grâce à Robin Colomban (9e but de la saison), avant que l’Américain Alexander Rolf Barber égalise pour Cergy. C’est dans la troisième période, à la 48e minute de jeu que Alexander Rolf Barber donne l’avantage pour Cergy.

Théo Gueurif s’occupera de donner une avance supplémentaire à Cergy à la 53e minute.

C’est en cage vide, à 3 secondes de la fin de la rencontre que Alexander Rolf Barber décide d’inscrire son 3e but de la rencontre (21e cette saison) pour inscrire un triplé.

 

Chamonix – Angers :

Alors que les Angevins sont déjà qualifiés, les Pionniers de Chamonix espèrent encore pouvoir décrocher leur ticket pour les quarts de finales, mais Peter Valier vient, après 6 minutes de jeu, réduire ces rêves avec l’ouverture du score Angevine.

Mais Chamonix ne désespère pas et Daniil Tarasov égalise à la 12e minute de jeu, 1-1 après la première période de jeu.

C’est dans la seconde période que les Angevins viennent réduire tout espoir de qualification en playoff, car au même moment où Angers prend l’avantage, Nice gagne à Gap. C’est donc Brodie Reid (20’40), Neil Manning (25’19) et Zachary Torquato (27’08) qui sont les trois buteurs d’Angers dans cette seconde période pour leur permettre de mener 4-1.

Dans la troisième période, les Chamois ne régiront pas et Peter Valier ira même inscrire son doublé, victoire 5-1 des Angevins qui terminent la saison avec 101 points.

 

Bordeaux – Anglet :

C’est dans une première période à sens unique que Quentin Papillon et ses coéquipiers rentrent au vestiaire avec une avance de 4 buts, inscrits par Enzo Carry (04’35), Rudolfs Polcs (06’36), Julien Guillaume (13’26) et Nikita Jevpalovs (19’43).

La seconde période réussira un peu plus aux joueurs d’Anglet qui inscriront deux buts, par Nicolas Arrossamena (23’08) et Craig Puffer (29’50) avant que les Bordelais ne surenchérissent avec Loik Poudrier (35’44). Mais Craig Puffer décide d’inscrire un doublé peu avant la fin de la seconde période (38’01).

Malgré leurs efforts, les Angloys subiront les Bordelais qui inscriront encore deux buts, pour des doublés, d’abord pour Julien Guillaume (42’45) suivi de Loik Poudrier (en cage vide, 56’51).

Bordeaux finira donc 4e derrière Grenoble.

 

Grenoble – Rouen :

C’est l’affiche de cette soirée, en effet, les deux équipes sont favorites pour se diriger en finale de Ligue Magnus, cette confrontation est un vrai avant-goût des playoff.

C’est en supériorité numérique que Sacha Treille ouvre le score (12’22) pour Grenoble dans ce match. Christophe Boivin égalise rapidement (15’52) pour Rouen, lui aussi en supériorité numérique.

Dès le retour du vestiaire, Kyle Hardy (22’34) s’occupe facilement de donner l’avantage aux Grenoblois, mais Rouen ne lâche rien avec Alexandre Mallet (30’23) qui égalise pour les Dragons, avant que Vincent Nesa (38’18) leur donne l’avantage.

C’est au retour du vestiaire, après une pénalité Grenobloise que Loïc Lampérier (40’48) consolide l’avantage Rouennais de deux buts.

Roman Lyubimov (52’16) réduit l’écart côté Grenoblois mais le top scoreur de la ligue, le letton Rolands Vigners anéanti les espoirs d’égalisations Grenobloises, avant que son coéquipier Christophe Boivin celle la victoire des Dragons de Rouen. Rouen gagne donc ce match sur le score de 6-3.

 

Gap – Nice :

Les Gapençais sont en difficulté ces derniers temps et une victoire ne serait pas de refus, mais malheureusement pour eux, les Niçois, sans bavure, ont emporté ce match grâce à Luka Kalan (14’08) et un doublé de Ondrej Kopta (39’14 / 59’41).

Avec cette victoire, cumulé à la défaite des Pionniers de Chamonix, les Aigles de Nice se sont qualifiés in extrémis pour les playoff pour la première fois depuis la saison 2018-2019.

 

Marseille – Amiens :

Dans ce match décisif pour déterminer la 5e place du classement, les Spartiates de Marseille ont ouvert le score grâce à Fabien Colotti (08’28) et rentrent au vestiaire avec l’avantage. À la suite d’une pénalité Amiénoise, Teddy Da Costa double la mise pour les Marseillais en supériorité numérique (33’13). Dans la troisième période, Martin Kadlec (51’43) inscrit un nouveau but, portant le score à 3-0 pour Marseille, avant que Matias Lehtonen réduise le score côté Amiénois (59’07) suite à la sortie du gardien. Le score en restera là, victoire de Marseille.

 

Voici le classement final de cette saison régulière 2023-2024 de Ligue Magnus :

 

Les confrontations des quarts de finales des playoff seront donc les suivantes :

 

Rouen (1er) – Nice (8e)

Angers (2e) – Cergy (7e)

Grenoble (3e) – Amiens (6e)

Bordeaux (4e) – Marseille (5e)

 

Pour rappel, les playoff débuteront le 8 mars, sous la formule suivante :

Lors des matches 1 à 6 :

En cas de match nul à l’issue du temps réglementaire, une prolongation en mort subite de 10 minutes est instituée.

Si aucun but n’est inscrit au cours de la prolongation, il sera procédé à une séance de tirs au but afin de déterminer un vainqueur.

Lors des matches 7 :

En cas de match nul à l’issue du temps réglementaire, une prolongation en mort subite est instituée : la prolongation ne s’achève que lorsqu’un but est inscrit par l’une des deux équipes.

L’équipe ayant inscrit le but est déclarée vainqueur de la rencontre.

 

Les quarts de finale, les demi-finales et la finale se disputent au meilleur des 7 matchs. Les matchs 1 et 2 se déroulent chez le mieux classé de la saison régulière, les matchs 3 et 4 chez le moins bien classé de la saison régulière, le match 5 chez le mieux classé de la saison régulière si nécessaire, le match 6 chez le moins bien classé de la saison régulière si nécessaire, et le match 7 chez le mieux classé de la saison régulière si nécessaire.

 

Pour les Playdown, la formule sera la suivante:

Les équipes se rencontrent en simple aller-retour, les points/résultats acquis lors de la saison régulière sont conservés.

Un classement de 9 à 12 est établi à l’issue de la phase finale de maintien. L’équipe classée 12ème est rétrogradée en division 1.

Partager :
Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires