Ligue Magnus : Christophe Boivin de retour, en grande forme

par 5 minutes de lecture
ligue magnus
par 5 minutes de lecture
Enlever la pub

Ligue Magnus – C’est après une trêve internationale et 11 jours d’interruption que la Ligue Magnus reprend ses droits avec de belles affiches.

Briançon – Marseille :

Ouverture du score 10 minutes après le début du match par les locaux avec Eriks Zohovs pour son premier but en Ligue Magnus. Peu avant la fin de la première période, c’est Sean Richards qui vient consolider l’avantage des Diables Rouges, mais c’est à la mi-match que l’ancien Briançonnais Nicolas Ruel réduit le score pour les Marseillais. Le score en restera là, 3e victoire de l’année 2024 dans le temps réglementaire pour Briançon.

Nice – Cergy :

Ouverture du score peu avant la barre des 10 minutes de jeu par l’ancien joueur de Cergy, Norbert Abramov suivi de l’égalisation des Jokers par Emil Gegeris 7 minutes plus tard.

Jesper Larinmaa redonne l’avantage aux Aigles de Nice à la mi-match et c’est dans la troisième période que les Niçois vont consolider leur avance avec l’ancien joueur des Utah Grizzlies en ECHL, Marc-André Lévesque et de Radek Cip. Et c’est un très beau match de la part du russe Andrei Rychagov qui a réalisé 3 assistances pour son équipe.

Les Niçois restent au coude-à-coude avec Chamonix au classement pour la 8e place.

Rouen – Anglet :

Des Dragons en feu pour consolider leur avance au classement avec 7 buts inscrits dans ce match, tout d’abord par Tommy Perret et Rolands Vigners en première période, suivi de Milan Kytnar en début de seconde période en supériorité numérique. Et c’est à la 9e minute de jeu dans la seconde période qu’Anglet réduit le score avec Vincent Deslauriers, lui aussi en supériorité numérique.

Pour son retour au jeu après son annonce d’un cancer des testicules l’été dernier, Christophe Boivin a réalisé une bonne performance avec un doublé, pour le 4e but Rouennais 16 petites secondes après le début de la troisième période et peu avant les 10 dernières minutes de jeu pour le 6e but Rouennais. Les autres buteurs de ce match sont Sacha Guimond et Vincent Nesa pour les 5e et 7e buts Rouennais tandis que Colin Doyle a tenté de sauver l’honneur en inscrivant le second but Angloys, en vain.

Chamonix – Bordeaux :

C’est l’une des affiches très attendue ce soir, les Pionniers de Chamonix espèrent se qualifier en play-off tandis qu’ils sont tenus de près par les Aigles de Nice.

Le premier but de ce match est Bordelais par Samuel Salonen au bout de 3 minutes de jeu qui ouvre le score, mais Clément Masson égalise pour Chamonix peu de temps après et c’est à la 12e minute de jeu que les locaux prendront l’avantage pour la première et dernière fois de la rencontre avec Jari Sailio. Les Bordelais ne lâcheront rien et égaliseront avec Enzo Carry moins d’une minute après le but des Pionniers. Peu de temps après la mi-match, les Bordelais reprendront l’avantage de ce match avec le doublé pour Enzo Carry, et l’ancien joueur de AHL Nikita Jevpalovs consolidera cet avantage avec un but à la 17e minute de jeu de ce deuxième tiers.

Daniil Tarasov sera le dernier buteur de Chamonix et Rudolfs Polcs viendra seller la victoire des Bordelais.

C’est avec cette victoire 5-3 que Bordeaux valide son ticket pour les play-offs.

Grenoble – Gap :

C’est avec une avance de deux buts que les Gapençais rentreront au vestiaire à la fin de la première période grâce à William Leblanc et Paul Joubert.

Alexandre Lavoie réduira le score pour les Grenoblois dès le retour des vestiaires, mais les Gapençais eux qui n’ont gagnés que 2 matchs depuis le début de l’année 2024 (sur 11 matchs), inscriront 2 buts coup sur coup, avec un doublé de Romain Gutierrez. Mais c’est là qu’entre les Grenoblois, premièrement, réduction du score avant de retourner au vestiaire par Damien Fleury. Retour du vestiaire, pénalité de match pour Sébastien Rohat, but en supériorité par Adel Koudri, suivi de l’égalisation Grenobloise, par Damien Fleury pour son doublé, en supériorité. Mais ce n’est pas fini, moins de 2 minutes plus tard, Adel Koudri vient lui aussi réalisé un doublé, aussi en supériorité. Et comme cela n’était pas assez bien pour eux, Nicolas Deschamps marque peu avant la fin du match. Victoire de Grenoble 6-4.

Angers – Amiens :

Avec 3 buts en 13 minutes marqués par Maxime Orlov, Cédric Di Dio Balsamo et Brodie Reid, les Angevins sont rentrés au vestiaire confiant, et cela a profité aux Amiénois avec une égalisation, eux aussi en 13 minutes, avec des buts de Janis Svanenbergs, Bastien Maia et Ilies Djemel, mais c’est avec Peter Valier en supériorité et Nikita Scherbak que les Angevins ont gagnés sur le score de 5-3.

 

C’est donc un total de 43 buts qui ont été inscrits ce soir pour la dernière ligne droite avant les play-offs, qui se dérouleront du 8 mars au 17 avril 2024.

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires