Les Sénateurs d’Ottawa ratent leur chance

par 3 minutes de lecture
Senators
par 3 minutes de lecture
Enlever la pub

NHL – Lors de leur dernière sortie face aux Islanders, les Sénateurs d’Ottawa ont multiplié les opportunités manquées.

Face à une équipe des Islanders affaiblie par les blessures, les Sénateurs se sont retrouvés incapables de capitaliser, conduisant à une défaite surprenante et quelque peu déconcertante de 5-3.

Ce résultat était inattendu, surtout compte tenu de la perte précoce de deux défenseurs clés des Islanders, ce qui aurait pu être un avantage significatif pour Ottawa.

Dès le début, la dynamique du jeu était inclinée en faveur des Sénateurs. L’adversité des Islanders a commencé quelques minutes seulement après le début de la première période, perdant leur défenseur de première paire Adam Pelech, suivi peu après par la sortie de Sebastien Aho. Cela a laissé les Islanders se défendre avec seulement quatre défenseurs, un scénario souvent considéré comme un désavantage.

Cependant, les Sénateurs, malgré une formation en bonne santé et un avantage numérique, ont eu du mal à tourner la situation à leur avantage.

Résilience défensive : La contre-attaque des Islanders

Ce qui s’est passé sur la glace a été un témoignage de la résilience des Islanders. Ils ont fait preuve d’un effort défensif remarquable, bloquant 31 tirs des Sénateurs. Cette stratégie a été cruciale pour protéger leur gardien remplaçant, Semyon Varlamov, qui s’est avéré être un personnage clé pour contrer les tentatives des Sénateurs de marquer.

En se concentrant sur une position défensive forte et en capitalisant sur les quelques opportunités qu’ils avaient, ils ont réussi à tenir les Sénateurs à distance. Leur approche a perturbé le rythme offensif des Sénateurs, les empêchant d’exploiter la faiblesse apparente de la défense des Islanders.

Conséquences pour les Sénateurs

Pour les Sénateurs d’Ottawa, ce match était plus qu’une simple défaite ; c’était une occasion manquée de grimper dans le classement de la Division Atlantique.

La défaite les maintient à la traîne, une position à la fois psychologiquement et stratégiquement désavantageuse. De plus, avec le bilan des Sénateurs retombant à .500 à 8-8, des questions se posent sur leur cohérence et leur capacité à tirer parti de situations avantageuses.

Le match a également mis en évidence certaines lacunes tactiques dans l’approche des Sénateurs, notamment dans l’exercice de pression sur une défense affaiblie.

 

Credit photo : Marc DesRosiers-USA TODAY Sports

Enlever la pub

Commentaires

guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires