Les Oilers restent en vie et forcent un match 6

par 3 minutes de lecture
Oilers
par 3 minutes de lecture
Enlever la pub

Les Oilers d’Edmonton, au bord de l’élimination, ont réussi à revenir dans la finale de la Coupe Stanley avec une victoire décisive de 5-3 contre les Panthers de la Floride lors du cinquième match.

Cette victoire change la dynamique et ramène la série à Edmonton pour un sixième match crucial.

McDavid mène la charge

Connor McDavid, le capitaine des Oilers, a une fois de plus démontré pourquoi il est considéré comme le meilleur joueur de hockey. Suite à sa performance impressionnante lors du quatrième match, McDavid a été décisif lors du cinquième match, contribuant pour deux buts et deux passes décisives.

Connor McDavid a ouvert son compte en trouvant une étroite ouverture côté court sur Sergei Bobrovsky, suivi d’une passe magistrale pour Corey Perry lors d’un avantage numérique. Il a couronné sa soirée avec un but dans un filet désert, portant son total en séries éliminatoires à 42 points, le quatrième plus élevé de l’histoire des séries.

“Connor fait du Connor,” a déclaré Zach Hyman. “Il élève son jeu aux moments les plus cruciaux. Nous ne serions pas ici sans lui.”

Défense et jeu en infériorité numérique

La défense des Oilers, dirigée par Stuart Skinner, a réussi à résister à une poussée tardive des Panthers. Malgré des buts d’Evan Rodrigues et d’Oliver Ekman-Larsson qui ont rapproché Florida à un but, Skinner a tenu bon pour sécuriser la victoire.

Les unités spéciales d’Edmonton ont été un autre point fort, en particulier leur jeu en infériorité numérique.

Le but en infériorité numérique de Connor Brown en début de première période a donné le ton, faisant de lui le troisième joueur de l’histoire de la LNH à enregistrer un point en infériorité numérique lors de matchs consécutifs de la finale de la Coupe Stanley.

De plus, l’avantage numérique des Oilers s’est avéré décisif, avec des buts opportuns de Hyman et Perry lors des avantages numériques.

Le gardien des Panthers, Sergei Bobrovsky, qui avait été remarquable lors des premiers matchs, est apparu vulnérable. Au cours des trois derniers matchs, Bobrovsky a concédé 12 buts, soulevant des questions sur sa forme à ce moment critique.

Pour les Panthers, la défaite a été un revers important.

Matthew Tkachuk, qui avait été relativement discret cette saison, a montré des signes de vie avec un but et une présence physique qui avaient manqué lors des matchs précédents. Ses efforts, cependant, n’ont pas suffi à surmonter l’attaque implacable des Oilers.

La pression se déplace maintenant sur les Panthers, qui doivent se regrouper et trouver un moyen de contenir McDavid et l’attaque puissante des Oilers. Comme l’a succinctement exprimé Evan Rodrigues :

“Nous devons gagner un match. C’est aussi simple que cela.”

 

Credit Photo : Jim Rassol-USA TODAY Sports

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires