Les Oilers remportent ce Game 1 face aux Dallas Stars

par 4 minutes de lecture
Edmonton Oilers
par 4 minutes de lecture
Enlever la pub

Dans ce premier match de la finale de la conférence Ouest, ce sont bien les Oilers qui auront fini par s’imposer sur la deuxième période de prolongation face à des Stars pas vraiment dans leur match

Le match débute tranquillement avec quelques tirs de part et d’autre, mais globalement, les gardiens rentrent plutôt bien dans leur match et permettent à leurs équipes de finir ce premier tiers sans encaisser de but.

Mais à partir de la deuxième période, cette finale de Conférence va enfin démarrer. Après une minute de jeu, Bret Kulak tente un tir qui sera dévié par un défenseur des Stars et qui atterrira miraculeusement dans la crosse de Leon Draisaitl qui ne se fera pas prier pour aller marquer et ouvre donc le score pour les Oilers.

Quelques minutes plus tard, c’est sur un très bel arrêt de Stuart Skinner que les Oilers vont orchestrer une superbe contre-attaque. Le placement défensif des Stars est très litigieux et il va permettre à Zach Hyman de s’infiltrer jusqu’à Jake Oettinger. Il envoie un tir délicat sur la jambière du gardien des Stars, qui n’est pas exempt de tout reproches.

Ça fait 2-0 pour les Oilers sans pour autant voir une seule réaction de la part des Dallas Stars.

Mais les Oilers devaient avoir envie de disputer un match accroché, c’est donc du défenseur des Oilers Bret Kulak que viendra la révolte des Stars. Sur une sortie de zone des Oilers, Kulak rate complètement sa passe et la transmet à Jamie Benn qui fonce donc vers Skinner.

Benn feinte Skinner et transmet à Tyler Seguin qui n’a plus qu’à pousser le palet dans une cage vide alors qu’il reste 13:52 à jouer dans ce deuxième tiers. Terrible erreur de la défense des Oilers qui va remettre Dallas dans le coup.

Les Stars vont alors pousser pour revenir dans le match, et il faudra attendre jusqu’à 3:25 de la fin. Sur un jeu de possession de Dallas, Jason Robertson tente un tir qui va être dévié par la suite et devenir une passe parfaite pour Tyler Seguin, une nouvelle fois bien placé et qui va envoyer un boulet de canon dans la cage de Stuart Skinner.

On imagine alors que les deux équipes se dirigent vers les prolongations… Mais attendez, sur l’engagement du but de Tyler Seguin, la défense de Dallas fait une nouvelle fois n’importe quoi et permet à Dylan Holloway de s’échapper.

Mais comme un symbole, Jake Oettinger rattrape l’erreur de ses coéquipiers grâce à un arrêt absolument magnifique et permet aux Stars de rester en vie. Sans Oettinger, les Stars n’en seraient surement pas à ce stade de la compétition.

Mais cette fois, c’est sûr, les deux équipes devront se départager lors des prolongations.

Ça commence fort pour les Stars : sur une possession offensive, Jason Robertson trouve le montant gauche de Stuart Skinner, ça chauffe dur pour les Oilers, surtout que, sur l’action suivante, Robertson tire de la même position, mais heurte cette fois-ci le montant droit de Skinner, miraculé.

Cette prolongation baisse un peu en intensité quand, à 5:21 de la fin de cette première période, McDavid se trouve seul dans l’enclave et reçoit le palet. Il tente de contourner Oettinger qui va s’interposer avec sa crosse et réaliser, encore une fois, un superbe arrêt et, qui plus est, sur Connor McDavid.

Mais le gardien des Stars ne pourra pas non plus tout faire, et craquera quelques secondes après le début de la deuxième période des prolongations. Sur une contre-attaque rondement menée de la part des Oilers, le palet atterrit derrière la cage de Oettinger, il ressort vers Evan Bouchard qui, avec sa superbe vision de jeu, va trouver McDavid libre de tout marquage.

Et c’est sur cet énième oubli défensif de la part des Stars que McDavid va tromper Oettinger. Un résultat mérité pour les Oilers qui ont su profiter du laxisme défensif des Stars, malgré le grand match du gardien Jake Oettinger.

Le gros bémol de cette soirée, en plus de la défense, c’est l’inefficacité en supériorité numérique. Avec 10 minutes de pénalités pour les Oilers, Dallas aurait pu largement prendre les devants.

Beaucoup d’erreurs d’inattention pour Dallas qui devra se reprendre en main à l’occasion du Game 2.

Credit Photo : Jerome Miron-USA TODAY Sports

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires