Les Oilers peuvent-ils capitaliser sur le match 4 ?

par 2 minutes de lecture
Oilers
par 2 minutes de lecture
Enlever la pub

Menés 3 à 1 dans cette finale de Coupe Stanley, les Oilers jouent à nouveau un match décisif mardi soir chez les Panthers.

Victorieux 8 à 1 dans le match 4, Edmonton ressemblait à un Phoenix, renaissant de ses cendres après trois matchs où ils ont été dominés par les Panthers. Après ce match 4 où la puissance offensive d’Edmonton était à l’oeuvre, Connor McDavid a rappelé une chose importante : « Ce n’est qu’un seul match ».

Les Oilers n’ont aucune marge de manoeuvre possible dans cette finale. Ils doivent gagner 4 fois de suite pour espérer enfin soulever la Coupe Stanley.

Il y a évidemment des signes positifs auxquels les Oilers peuvent se raccrocher.

Stuart Skinner a été impérial et sans doute beaucoup plus décisif que le score ne l’indique. N’oublions pas son arrêt en première période alors que le score est de 2 à 1. Cet arrêt change très certainement le cours de la rencontre.

Offensivement, ces Oilers ont montré leur meilleur visage depuis le début de cette série. Le match 1 n’a pas été en leur faveur avec une domination territoriale sans partage mais une réussite fuyante avec un Sergei Bobrovsky en état de grâce.

Le jeu de puissance a peut-être également retrouvé un peu d’allant sur ce match 4, un allant nécessaire pour un retour en forme.

Un momentum brisé ?

Des dires d’Elliott Friedman sur Sportsnet, l’ambiance à Edmonton lors de ce match 4 était prodigieuse.

Le type de fête qui peut changer le momentum d’une finale, tant le public était en liesse dans les tribunes du Rogers Place. Mais avec deux jours de repos et un voyage jusqu’en Floride, ce momentum là peut-il avoir disparu.

Selon Kevin Bieksa de Sportsnet, tout est remis à plat :

« Tout le momentum généré par les Oilers lors du match 4 va être remis à plat mardi soir. »

Florida connait sa force et sait à quel point le fait de jouer à la maison pour ce match 5 est important. Cette équipe semble afficher une maturité qui va leur permettre d’oublier le passage à vide que représente le match 4.

Perdre ce match 4 « n’avait pas vraiment d’importance » pour les Panthers puisqu’il s’agit d’une finale qui se joue en série.

Pour Edmonton, en revanche, ce match 5 est à nouveau une dernière chance avant de partir en vacances.

 

Credit Photo : Sergei Belski-USA TODAY Sports

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires