Les Hurricanes éliminent les Islanders dans le match 6

par 3 minutes de lecture
par 3 minutes de lecture
Enlever la pub

Après le succès 2-1 hier soir à l’UBS Arena, les Hurricanes de Carolina sont sortis victorieux de la série contre les Islanders de New York. Une série remportée sur le score de 4 à 2.

Il aura tout de même fallu attendre le sixième match pour voir le grand favori de cette série s’imposer. Les Hurricanes sont passés sans forcément impressionner leurs futurs adversaires. Avec d’ailleurs deux victoires 2 à 1. La franchise a tout de même montré qu’elle encaisserait peu de buts dans ces playoffs, mais qu’elle n’en marquerait pas forcément énormément non plus.

Les raisons de la victoire et de la qualification

Malgré le score aussi bas, les deux équipes se sont livré à un véritable duel offensif. Avec 41 tirs pour les Hurricanes et 34 pour les Islanders, autant dire que les défenses ont souffert pendant plus de 60 minutes. C’est en partie grâce à leurs nombreuses tentatives que les joueurs de Rod Brind’Amour ont pu trouver une faille dans les buts adverses. Les défenses ont bien été sollicitée avec pas moins de 25 blocages pour les Hurricanes.

Ceci étant dit, on peut également s’imaginer la performance XXL des deux gardiens, et surtout de celui qui revient derrière la défense de Carolina, Frederik Andersen. Bien que Sorokin ait été tout aussi honorable sur cette série, Andersen a réalisé une superbe performance hier avec un pourcentage d’arrêts de 97,1%. Des sauvetages parfois acrobatiques comme celui en première période face à Lee et Barzal, ou en prolongations sur la tentative de Brock Nelson de contourner la cage.

Enfin, sur l’ensemble de la série, les prolongations ont été décisives par deux fois dans la qualification de Carolina. Lors du deuxième match, les Hurricanes étaient parvenus à s’imposer au bout du compte 4-3, dans l’overtime. Ils ont réitérer la chose hier soir. Cette gestion d’équipe de Brind’Amour, bien aidé par les cadres sur la glace, permet à Carolina d’aborder des prolongations plus sereinement. Un avantage considérable pour les séries à venir.

Seth Jarvis, le diamant brut

A seulement 21 ans et pour sa deuxième saison en NHL avec les Hurricanes, Jarvis est le petit protégé de la bande mais aussi du coach Brind’Amour. Et pour cause, il est désormais aligné en première ligne au côté de Sebastian Aho. Une promotion qu’il mérite au vu de ses résultats en playoffs.

L’attaquant en est déjà à 2 buts et 2 passes décisives en 6 matchs. C’est le troisième meilleur pointeur de son équipe derrière Aho et Burns. De plus, sur la série il cumule un total de +3 sur la différence de buts marqués et encaissés lors de ses présences. Il est à la tête de sa franchise sur ce classement, toujours accompagné d’Aho.

The Free Agent - Jarvis - Hurricanes

Lors des phases finales de l’année dernière, il avait mis un total de 8 points en 14 matchs. Le jeune Canadien est donc sur la lancée de ses playoffs de 2022. Avec encore plus de temps de jeu cette année, il pourrait bien battre son record personnel. Cela dépendra aussi de la suite des événements pour les Hurricanes en playoffs.

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires