Les Dallas Stars la jouent physique !

par 3 minutes de lecture
Dallas Stars
par 3 minutes de lecture
Enlever la pub

À quelques jours de cette finale de conférence Ouest entre les Edmonton Oilers et les Dallas Stars, vous allez voir à quel point les Stars aiment être dominants dans les efforts sur la glace

Il est certain que face à une adversaire comme les Oilers, l’attente et la passivité ne se présentent pas comme étant les meilleures options. Une chose que les Dallas Stars ont bien compris et qu’ils maitrisent à la perfection.

Ils pourront compter sur des individualités combatives et performantes à l’instar de Roope Hintz, qui a été flaché à une vitesse de 37,8 km/h, ce qui en fait le deuxième joueur le plus rapide de ses playoffs derrière le joueur des Hurricanes Martin Necas (38,3 km/h).

Si on fait le total des kilomètres parcourus par chaque joueur pour chaque équipe, les Dallas Stars dominent considérablement cette partie du jeu avec un total de 1057 kilomètres parcourus, un chiffre hallucinant quand on voit que le deuxième, les Boston Bruins, est à 933 kilomètres parcourus.

Mais après la vitesse, c’est sur la distance que les Stars se démarquent, notamment grâce à Miro Heiskanen, le joueur finlandais ayant couvert un total de 83,8 kilomètres sur la glace, le hissant au premier rang des joueurs ayant parcouru le plus de distance.

Découvrez l'App TFA ! Découvrez l'App TFA sur iOs ! Découvrez l'App TFA sur Android !

On peut aussi notifier la présence de Wyatt Johnston dans le top 10 de cette catégorie, qui lui a tout de même parcouru un total de 70,8 kilomètres. Il est donc fort probable que vous puissiez voir assez souvent ses deux joueurs sur la glace lors du Game 1.

Et surtout, si on devait faire une moyenne de la vitesse des équipes, les Dallas Stars sont deuxièmes avec une moyenne de 37,8 km/h. Ça va vite, très vite chez les Stars.

Un sacré abattage physique réalisé par les Stars, dont Pete DeBoer et son staff sont les principaux acteurs.

« Nous avons eu 11 matches en 21 jours, quelque chose de fou comme ça. C’était bien de pouvoir prendre quelques jours pour se ressourcer et se reposer physiquement. Jusqu’à présent, nous avons vécu une aventure folle. La série de Vegas a été absolument folle, et le Colorado a exercé une forte pression à la fin des deux derniers matchs, nous poussant presque jusqu’au 7e match. C’était bien de se reposer un peu ici ».

Credit Photo : Jerome Miron-USA TODAY Sports

 

 

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires