Les Canucks enfoncent un peu plus les Oilers

par 3 minutes de lecture
Canucks
par 3 minutes de lecture
Enlever la pub

NHL – Les Canucks s’imposent 6 à 2 et plongent les Oilers un peu plus dans la crise avec ce nouveau revers.

Les Canucks de Vancouver ont orchestré une remarquable remontée pour remporter leur quatrième victoire consécutive en NHL, renversant les Oilers d’Edmonton par une victoire décisive de 6 à 2.

L’héroïsme de Demko entre les poteaux

Le moment décisif du match a eu lieu en première période, lorsque les Canucks, bien qu’en infériorité numérique, ont profité d’une série d’occasions pour renverser la vapeur. Le gardien Thatcher Demko s’est imposé comme la pierre angulaire de la défense de Vancouver, réalisant 40 arrêts sur 42 tirs. Sa performance a été tout simplement héroïque, offrant aux Canucks la stabilité dont ils avaient besoin pour lancer leur offensive.

Rick Tocchet, l’entraîneur en chef des Canucks, a loué les efforts de Demko, comparant son impact à un « sel odorant » qui a réveillé l’équipe.

La série de « cinq, six, sept arrêts irréels » de Demko a été le catalyseur de la résurgence des Canucks, selon Tocchet. La stratégie agressive des Oilers a d’abord porté ses fruits, Matthias Ekholm marquant en supériorité numérique, mais la présence inébranlable de Demko dans les buts a permis aux Canucks de rester à distance.

Le vent tourne en faveur des Canucks

Le match a rapidement changé de physionomie lorsque Quinn Hughes, le capitaine des Canucks, a pris les devants en inscrivant un but et en délivrant trois passes décisives. La performance de Hughes a été déterminante dans la remontée des Canucks, et son leadership sur la glace était évident puisqu’il est maintenant le meilleur défenseur de la LNH en termes de points, ce qui est un indicateur clair de son calibre et de son importance pour l’équipe.

Le premier but des Oilers a semblé galvaniser les Canucks plutôt que de les décourager, puisqu’ils ont répondu par trois buts rapides, prenant ainsi le contrôle du match. La défense des Oilers a failli, laissant les joueurs de Vancouver sans contrôle, ce qui a permis aux Canucks d’exploiter ces lacunes avec précision.

Au fur et à mesure que le match avançait, la frustration des Oilers devenait palpable. Les stars d’Edmonton, notamment Connor McDavid et Leon Draisaitl, ont écopé de pénalités qui ont entravé la capacité de récupération de leur équipe. Les Canucks, en revanche, ont maintenu leur discipline et leur concentration, des qualités que Tocchet a soulignées dans ses remarques d’après-match.

La victoire des Canucks est une indication claire de leur confiance croissante et de leur identité émergente en tant que force redoutable dans la ligue. Le fait que Tocchet ait qualifié les Oilers de « grande équipe » et de favoris de la présaison souligne l’importance de cette victoire pour le moral et la position des Canucks.

Alors que les Oilers cherchent à se regrouper et à combler leurs lacunes, ils ne doivent en aucun cas laisser échapper le prochain match à l’extérieur contre les Sharks de San Jose. De leur côté, les Canucks poursuivent sur leur lancée en affrontant les Sénateurs d’Ottawa.

 

Credit: Bob Frid-USA TODAY Sports

Enlever la pub

Commentaires

guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires