Le numéro de Pekka Rinne retiré par les Predators

par 3 minutes de lecture
par 3 minutes de lecture
Enlever la pub

Les Predators profiteront de la réception des Stars dans la nuit de jeudi à vendredi (2h30) pour rendre hommage à leur légendaire gardien Pekka Rinne. Le numéro 35 de son chandail sera retiré par Nashville.

683 matches, 667 titularisations, 369 victoires et 60 blanchissages : aucun autre gardien que Pekka Rinne n’a réalisé de telles prouesses dans l’histoire des Predators. Fort logiquement, l’ancien portier de Nashville recevra un vibrant hommage de la part de son ancienne équipe la nuit prochaine.

Sélectionné à la huitième ronde du repêchage de la NHL en 2004, le Finlandais a tenu les filets des Preds pendant quinze ans. Rinne n’a jamais pu offrir la Coupe Stanley à l’équipe du Tennessee, malgré une finale perdue face à Pittsburgh (2-4) en 2017 ; il est cependant le seul gardien de l’histoire de Nashville à remporter le Trophée Vezina, remis au meilleur gardien de la saison régulière. En 2018, Rinne avait alors remporté 42 décisions, avec 92.7% d’arrêts et une moyenne de 2.31 buts encaissés par match.

« Rinne est devenu le visage de notre équipe »

Après 15 saisons dans la NHL – couronnées par quatre convocations au Match des Étoiles (2015, 2016, 2018 et 2019) -, Pekka Rinne a tiré sa révérence à l’issue de la saison 2020/2021. Au total, il a pris part à 683 rencontres dans la ligue nationale : il a empoché 369 victoires, auxquelles il ajoute une moyenne de 2.43 buts encaissés en moyenne par match ainsi que 91.7% d’arrêts. Il n’aura jamais joué pour une autre équipe que les Predators.

À l’aube de sa grande célébration, David Poile a mis en valeur son ancien gardien dans des propos relayés par le site officiel de la NHL. Le seul et unique directeur général des Predators depuis l’arrivée de Nashville dans la ligue en 1997 a loué le comportement de Pekka Rinne, sur et en dehors de la patinoire :

« C’est une bonne personne et un excellent gardien. Après chaque match de l’équipe à domicile, dans la victoire comme dans la défaite, on pouvait le voir dans les vestiaires consacrer un moment aux invités de l’Hôpital pour enfants. (…) En tant qu’équipe d’expansion, il fallait trouver un moyen de rendre l’équipe attirante. Pour y parvenir, il fallait s’impliquer dans la communauté locale, compter des vedettes dans l’effectif et collectionner les victoires. Pekka a coché chacune de ses cases, c’est pourquoi il était adulé chaque soir. Il est devenu le visage de notre équipe. »

Ce jeudi, Pekka Rinne deviendra le premier joueur de l’histoire de Nashville à voir son numéro être retiré. Avant de recevoir cet ultime honneur, le n°35 des Predators n’a pas caché sa reconnaissance vis-à-vis de son équipe de toujours en conférence de presse :

« Ce sera une soirée très spéciale dont je me rappellerai pour le restant de mes jours. J’ai hâte d’y être, ce sera très émouvant. Mes anciens partenaires, mes amis et ma famille seront présents. Il y aura toutes ces personnes avec qui j’ai travaillé pendant tant d’années. C’est génial de pouvoir partager tout ça avec eux. »

Enlever la pub

Commentaires

guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires