Le bilan au quart de la saison NHL 2022-23

par 5 minutes de lecture
Devils NHL
par 5 minutes de lecture
Enlever la pub

Ce soir, un quart des matchs auront été joués durant cette saison NHL 2022-23, l’heure de faire un bilan statistique.

317 matchs auront été joué lorsque le 11ème des 14 matchs du soir sera terminé et voici quelques chiffres sur ce premier quart de saison.

Des attaques en forme

6.3 – Nombre de buts par match en 2022-23, c’est le taux le plus élevé à ce stade d’une saison (317 GP) au cours des 28 dernières saison (à égalité avec 2005-06 et 1995-96).

22 – Nombre de victoires avec come back en troisième période avec plusieurs buts de retard cette saison, le plus grand nombre à ce stade d’une saison.

32 – Nombre d’équipes avec au moins une victoire en come back cette saison, avec 25 de ces équipes enregistrant également au moins une victoire par come back à plusieurs buts.

42 – Nombre de victoires par come back avec plusieurs buts jusqu’à présent en 2022-23 (13% des matchs), la troisième fois en cinq saisons – et la quatrième fois dans l’histoire de la NHL – que nous en avons eu autant à ce stade d’une saison (également 48 en 2018-19, 45 en 2019-20 et 43 en 1986-87).

46 – Pourcentage de matchs qui ont été des victoires en come back (146 sur 317 GP), le plus élevé à ce stade d’une saison dans l’histoire de la NHL (à égalité avec 2012-13). Le total de fin de saison le plus élevé est de 44%, observé en 2005-06 (537 sur 1 230 GP).

47,6 – Le nombre de coups par match en 2022-23, le troisième taux le plus élevé jamais enregistré à ce stade d’une saison derrière 1999-00 (50,3) et 2000-01 (47,7).

73 – Pourcentage de matchs décidés par une marge d’un but ou de 2 buts ou plus après un but en filet désert (231 sur 317 GP), le taux le plus élevé à ce stade d’une saison dans l’histoire de la NHL.

74 – Nombre de buts décisifs dans les cinq dernières minutes du temps réglementaire, le deuxième plus grand nombre à ce stade d’une saison, derrière 2018-19 (75 en 317 GP).

227 – Match avec au moins un but égalisateur, à égalité avec 2005-06 pour le plus à ce stade d’une saison au cours des 35 dernières années (depuis 1987-88). Le nombre de buts égalisateurs s’élève à 377 jusqu’à présent en 2022-23, deuxième à ce stade au cours des 28 dernières saisons (derrière seulement 2005-06 : 381).

Une hiérarchie bousculée

6 – Nombre d’équipes non qualifiée en playoffs en 2022 qui détiennent actuellement une place en séries éliminatoires : New Jersey (n° 1 dans la métropolitaine), NY Islanders (n° 2 dans la métropolitaine), Detroit (n° 3 dans l’Atlantique), Vegas (n° 1 dans la Pacifique), Seattle (n° 2 dans la Pacifique) et Winnipeg (n° 3 dans la Centrale). Il y a eu un turnover en séries éliminatoires d’au moins cinq équipes à chaque saison sous le format Wild Card.

13 – Nombre d’équipes dans l’histoire de la NHL qui ont produit une amélioration d’une année à l’autre de plus de 35 points au classement (min. 80 matchs joués lors de la première saison) – les Devils (+68 points), Kraken (+48 points) et Golden Knights (+35 points) tous sont en bonne voie pour le faire en 2022-23. La plus grande amélioration en glissement annuel sous ces termes est de +58, réalisée par les Sharks de 1992-93 (24 points en 84 matchs joués) à 1993-94 (82 points en 84 matchs joués). New Jersey (63 points) et Seattle (60 points) ont chacun terminé la campagne 2021-22 avec moins de 70 points, tandis que Vegas avait 94 points la saison dernière.

22 – Nombre d’équipes ayant actuellement un pourcentage de victoire de 50% ou plus, dont sept qui étaient en dehors du tableau des séries éliminatoires la saison dernière (New Jersey, Vegas, Seattle, Winnipeg, Detroit, NY Islanders et Montréal).

Les séries majeures de ce premier quart de saison

6 – Durée de la plus longue séquence de victoires d’un gardien de but jusqu’à présent cette saison, Jordan Binnington, Linus Ullmark, Logan Thompson et Vitek Vanecek réalisant tous l’exploit. Les victoires de Binnington ont aidé St. Louis à devenir la première équipe de l’histoire de la NHL à afficher une séquence de victoires de plus de 7 matchs immédiatement après une séquence sans victoire de plus de 8 matchs.

8 – Durée de la séquence de victoires actives à l’extérieur de New Jersey, la plus longue de la NHL cette saison. Leur séquence de 13 victoires consécutives au total, qui s’est terminée le 23 novembre, a égalé un record de franchise et a été la deuxième plus longue de l’histoire de la NHL par une équipe qui a raté les séries éliminatoires la saison précédente (derrière une série de 16-0-0 par Columbus en 2016- 17).

11 – Durée de la séquence de victoires à domicile active de Boston, à égalité pour la plus longue séquence de victoires à domicile depuis le début d’une saison dans l’histoire de la NHL. Ils peuvent établir un nouveau record vendredi lorsque les Hurricanes se rendront au TD Garden.

14 – Durée de la séquence active de points inscrits de Mitchell Marner, la plus longue de la NHL cette saison et la plus longue par un joueur des Maple Leafs au cours des 28 dernières années.

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires