La domination de la Sun Belt : une nouvelle ère dans la LNH

par 3 minutes de lecture
lnh
par 3 minutes de lecture
Enlever la pub

Pour la première fois dans l’histoire de la Ligue nationale de hockey (LNH), les finales de conférence se dérouleront entièrement sous le soleil du sud.

Une tournure des événements inattendue mais passionnante qui a vu toutes les équipes restantes venir de la région de la Sun Belt, les quatre dernières équipes des séries éliminatoires de la Coupe Stanley de cette année sont prêtes à prendre la glace.

Dans une ligue traditionnellement dominée par des équipes des climats nordiques froids et les franchises Original Six, le soleil s’est levé sur une nouvelle ère dans la LNH.

Alors que les Golden Knights de Vegas, les Stars de Dallas, les Panthers de la Floride et les Hurricanes de la Caroline se préparent à s’affronter lors des finales de conférence, il est clair que le hockey est vraiment devenu une passion nationale aux États-Unis.

La Conférence de l’Est verra une bataille féroce entre Carolina et la Florida, avec le coup d’envoi du premier match jeudi soir. Pendant ce temps, la Conférence Ouest verra les Stars de Dallas affronter les Golden Knights de Vegas, à partir de vendredi soir à Las Vegas. Les projecteurs se sont déplacés du nord glacial vers le sud ensoleillé, mettant l’accent sur la popularité et la compétitivité croissantes du hockey dans ces marchés non traditionnels.

Cette domination sans précédent de la Sun Belt témoigne du plafond salarial et des politiques de parité de la ligue, qui ont été mis en place en 2005 à la suite d’un lock-out d’un an. Ces mesures ont donné à chaque équipe une chance équitable de remporter la Coupe Stanley, peu importe leur situation géographique ou la taille du marché.

Ces quatre équipes de la Sun Belt ne sont pas étrangères au hockey des séries éliminatoires. Chacun a atteint une finale de la Coupe Stanley dans le passé, avec Dallas remportant le championnat en 1999 et la Caroline emboîtant le pas en 2006. Les Golden Knights, bien qu’étant une franchise relativement nouvelle, ont fait une course impressionnante vers la finale lors de leur saison inaugurale.

Ce changement remarquable dans la dynamique du pouvoir du hockey peut également être observé dans le nombre croissant d’événements des ligues majeures organisés dans ces marchés non traditionnels. Des matchs extérieurs à Nashville et Dallas au match des étoiles en Floride et au prochain repêchage de la LNH à Nashville, la ligue a reconnu et récompensé la croissance et la passion de ces communautés de hockey en plein essor.

L’organisation récente par Carolina de son premier match des Stadium Series, qui a attiré près de 57 000 spectateurs à guichets fermés, n’est qu’un exemple de la fièvre du hockey qui s’est propagée dans ces marchés. De même, les Panthers de la Floride, qui ont participé à la finale de la Coupe Stanley à leur troisième saison en tant qu’équipe d’expansion en 1996, ont connu des foules à guichets fermés et un intérêt local sans précédent.

Cette domination de la Sun Belt n’est pas seulement un signe de la croissance de la LNH, mais aussi une indication de la façon dont le sport a pénétré des marchés auparavant improbables.

Enlever la pub

Commentaires

guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires