La course aux Playoffs NHL : Toronto et Detroit accelèrent

par 5 minutes de lecture
playoffs NHL
par 5 minutes de lecture
Enlever la pub

Alors qu’il ne reste qu’une vingtaine de matchs aux différentes franchises, les playoffs NHL arrivent à grands pas. 16 élus pour 32 prétendants, les places vont coûter cher. 

En résumé : A l’Est, les Bruins ralentissent tandis que les Leafs et Detroit accélèrent. A l’Ouest : Les Kings et les Predators partent en chasse de la troisième place et bénéficie de l’actuelle méforme de leurs concurrents respectifs pour rattraper leur retard. 

Division Atlantique : Qui pour arrêter Toronto et Detroit ? 

4 matchs, 4 victoires. En lutte pour la troisième place, les Toronto Maple Leafs et les Detroit Red Wings ont fait un sans-faute cette semaine. Et ces performances ne sont pas sans conséquences pour le classement de la division.

Premièrement, car les deux équipes mettent une distance avec Tampa Bay, qui a très mal commencé sa semaine (2 défaites contre les Senators et les Capitals) avant de se reprendre et de gagner deux fois lors de son road-trip new-yorkais contre les Islanders et les Devils.

Néanmoins, avec 69 points en 60 matchs, le Lightning a désormais un point de retard face aux Red Wings qui n’ont joué que 58 matchs et surtout cinq face à l’actuel troisième de la division, les Maple Leafs qui n’en ont joué que 57. 

Du côté des leaders de la division, Boston et Florida ont vécu une semaine mitigée. Boston a commencé par reprendre des couleurs après le désastre de la semaine post Super bowl (3 défaites) en s’imposant par deux fois en prolongation.

Néanmoins, la fin de semaine fut plus mitigée avec deux défaites en prolongation face à Vancouver et Calgary. Du côté de Florida, le bilan est plus ou moins similaire avec deux victoires et une défaite mais les Panthers avaient bien mieux réussi la semaine post Superbowl avec 3 victoires consécutives. 

Le résultat est simple, si Florida gagne le match de retard qu’ils ont sur Boston, alors l’équipe devient leader de la division. De plus, Boston n’est pas au de ses peines car Toronto, avec deux matchs de retard, en cas de victoires pourrait revenir à 3 points et être un sérieux concurrent pour la deuxième place. 

Division Métropolitaine : Les Rangers impriment un rythme que les autres peinent à suivre 

Avant de tomber face aux Blue Jackets cette nuit, les Rangers étaient sur une série de 10 victoires consécutives et semblaient inarrêtable. Seule en tête, la franchise de New York cumule 7 points d’avance sur son dauphin, les Hurricanes qui ne semblent pas autant en réussite après avoir perdu par deux fois (dont une en prolongation) durant la fin de semaine. 

Concernant le reste de la division, les Flyers (67 points) disposent d’une légère avance sur leurs nombreux poursuivants : Devils, Capitals, Penguins et Islanders se tenant tous entre 60 et 62 points. Une troisième place, directement qualificative, qui vaudra sans doute très chères car les équipes de la Division Métropolitaine ne sont pas clairement pas assurées d’obtenir une place en Wild Card, elles qui seront en concurrence avec le top 5 de la division Atlantique. 

Division Centrale : un top 3 inchangé mais des Predators qui passent la seconde 

Nashville est en chasse, avec 4 victoires en 4 matchs la semaine passée, les Predators veulent bénéficier de la méforme des Avalanche (2 victoires pour 2 défaites dont 1 en prolongation cette semaine) pour tenter de se tailler une place dans le top 3. Néanmoins l’équipe du Tennessee a encore neufs points sur l’Avalanche et pourrait bien ne pas pouvoir les rattraper avec seulement 23 matchs à jouer (la victoire ne rapporte que 2 points en NHL, ndlr).

Du côté des deux leaders de la division, les Jets, actuels deuxième reprennent des couleurs avec trois victoires et une défaite cette semaine.

Un retour en grâce salutaire après une période compliquée à la fin du mois de janvier et au début du mois de février. Du côté des Stars, les nouvelles sont moins réjouissantes avec une semaine catastrophique : une victoire pour trois défaites (dont une en prolongation). Enfin le Wild et les Blues se battent pour rattraper les Predators et accrocher une quatrième place potentiellement qualificative pour un slot de Wild Card.

Les Coyotes continuent de s’enfoncer avec 4 défaites en autant de matchs cette semaine (dont une en prolongation) et ce qui portent leur série de défaite à 12. La franchise de l’Arizona n’a plus gagné depuis le 23 janvier. 

Division Pacifique : Vancouver toujours leader malgré une semaine compliquée, les Kings reviennent sur les Oilers. 

Rien ne va plus dans la Division Pacifique et la semaine fut un carnage. Les Vancouver Canucks ont commencé par perdre un match au scénario rocambolesque contre le Wild en prenant 7 buts dans le dernier tiers-temps du match. Puis deux autres défaites face à l’Avalanche et au Kraken vont priver Vancouver de points. Il aura fallu attendre cette nuit, pour que les Canucks s’imposent en prolongation et non sans difficulté face aux Bruins.

Heureusement pour Vancouver, ses deux principaux concurrents : Vegas et Edmonton, n’ont guère fait mieux avec eux aussi une victoire pour trois défaites. Une situation qui bénéficie aux Los Angeles Kings, qui avec trois victoires pour une défaite revient à égalité avec Edmonton et pourrait à terme s’emparer de la troisième place. 

Enfin avec trois victoires en trois matchs, Calgary signe une très bonne semaine et reste en course pour une place de Wild Card. Seattle est aussi sont toujours en course et signe une semaine correcte avec deux victoires pour une défaite. 

 

Credit Photo : Isaiah J. Downing-USA TODAY Sports

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires