Le Kraken encore plus motivé selon Eberle

par 3 minutes de lecture
jordan Eberle Kraken
par 3 minutes de lecture
Enlever la pub

Le kraken de Seattle débute sa saison 2023-24 de la NHL cette nuit face aux champions en titre, les Golden Knights de Vegas.

Équipe surprise la saison, passée, le Kraken de Jordan Eberle veut surfer sur cette excellente deuxième saison pour viser encore plus haut.

« La dernière saison n’a pas été une simple phase de transition pour nous. C’était le message que nous étions sur le point de réaliser quelque chose de monumental. Bien sûr, nous avons été félicités, mais à l’intérieur, le désir de faire mieux brûlait encore plus fort ». a-t-il déclaré Lundi

Les mots de Jordan Eberle soulignent la dualité entre la fierté et la frustration que l’on ressent lorsqu’on est reconnu pour ses réalisations mais que l’on n’atteint pas ses aspirations personnelles et celles de l’équipe.

Après leur victoire éclatante contre l’Avalanche du Colorado, alors championne en titre de la Coupe Stanley, les Kraken ont rencontré les Dallas Stars, qui ont stoppé leur marche triomphale dans une série passionnante de sept matches.

L’émergence d’un prétendant à la division Pacifique

Avec un bond remarquable de leur pourcentage de points de .366 à .610 entre leurs deux premières saisons, les Kraken s’éloignent rapidement de l’étiquette de nouveaux venus dans la LNH pour devenir des prétendants établis.

Le directeur général Ron Francis a reconnu cette progression, mais il n’a pas manqué de rappeler les défis à venir, en particulier dans la division Pacifique, où la concurrence est rude. « Nos progrès ne signifient pas que nous restons les bras croisés. Toutes les équipes de cette ligue évoluent et nous devons rester à la pointe du progrès. Son message était clair : même si les Kraken ont fait des progrès considérables, il n’y a pas lieu de se reposer sur ses lauriers.

Le véritable test pour les Kraken sera leur premier match de la saison contre les Golden Knights de Vegas, tout juste auréolés de leur victoire en Coupe Stanley. Mais pour l’entraîneur en chef de Seattle, Dave Hakstol, il ne s’agit pas d’un affrontement symbolique, mais d’un des 82 matchs cruciaux qui jalonneront leur parcours. Hakstol souligne que

« chaque point compte. Nous ne sommes pas là pour les honneurs. Nous sommes ici pour prouver notre calibre, match après match ».

Alors que le Kraken se prépare pour la mise au jeu du 10 octobre à Vegas, une chose est sûre : c’est une équipe qui en veut toujours plus et qui a les yeux rivés sur le prix ultime du hockey.

 

Credit: Stephen Brashear-USA TODAY Sports

Enlever la pub

Commentaires

guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires