Kirill Kaprizov et l’ambition du Minnesota

par 3 minutes de lecture
Kirill Kaprizov
par 3 minutes de lecture
Enlever la pub

Le nom « Kirill Kaprizov » est devenu synonyme des récents succès du Minnesota Wild.

Pourtant, l’excellent attaquant de 26 ans n’hésite pas à minimiser ses mérites individuels. Après une saison précédente mouvementée et marquée par les blessures, Kirill Kaprizov ressent encore la déception de l’élimination précoce du Wild, notamment lors de la défaite en série contre les Dallas Stars.

Cependant, l’adversité est souvent le meilleur des enseignements. Les récentes déclarations de Kaprizov après une séance d’entraînement témoignent de ce sentiment. Il a souligné la valeur des leçons tirées des erreurs passées en déclarant à NHL.com:

« Chaque année, vous apprenez de vos erreurs. Vous prenez ces défaites et vous en tirez des leçons ».

Bien qu’il ait manqué une grande partie des matchs en raison d’une blessure au bas du corps la saison dernière, il assure aux fans qu’il est de retour en pleine forme, prêt à ouvrir un nouveau chapitre.

Un dévouement sans pareil pour le jeu

On ne peut nier l’immense impact de Kirill Kaprizov sur la glace. Avec un total impressionnant de 234 points au cours de ses trois premières saisons dans la LNH, dont 108 points lors de la saison 2021-22, il s’est imposé comme l’un des talents les plus prometteurs du hockey.

Ces prouesses lui ont valu le trophée Calder de la recrue de l’année de la LNH en 2020-21 et lui ont permis de décrocher un important contrat de cinq ans d’une valeur de 45 millions de dollars.

Cependant, ce qui distingue vraiment Kaprizov, ce n’est pas seulement sa capacité à marquer des buts, mais son approche holistique du jeu. Ryan Hartman, centre de la première ligne du Wild, en témoigne, soulignant que Kaprizov est loin d’être un joueur unidimensionnel.

« Il n’est pas le buteur typique… Il se bat, il s’engage sur le forecheck, il frappe les gars et leur rend la pareille. Il est très difficile de lui enlever la rondelle « , ajoute Hartman.

Le gardien de but du Minnesota, Marc-André Fleury, a renforcé la réputation de Kirill Kaprizov en établissant un parallèle entre lui et des géants du hockey comme Sidney Crosby et Evgeni Malkin. Il a loué la ténacité, la passion et l’amour du jeu de Kirill Kaprizov, des qualités qui transforment souvent de bons joueurs en grands joueurs.

Et le Wild en aura besoin cette saison pour essayer enfin de passer ce premier tour de série et de faire un long parcours qu’on leur promet depuis plusieurs saison.

 

Credit: Matt Blewett-USA TODAY Sports

Enlever la pub

Commentaires

guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires