Ken Holland, le chef derrière le redressement des Oilers

par 3 minutes de lecture
ken Holland Oilrs connor mcdavid
par 3 minutes de lecture
Enlever la pub

Les Oilers d’Edmonton ne sont pas étrangers aux défis de la Ligue nationale de hockey (LNH), et la lutte pour constituer une équipe gagnante s’apparente à la préparation du gâteau parfait.

Ken Holland, le directeur général des Oilers, « arpente le sol de la cuisine » alors qu’il rassemble soigneusement les ingrédients du succès. Avec la nouvelle saison à l’horizon, il y a un air d’anticipation et quelques nerfs quant à savoir si les Oilers peuvent sortir une coupe Stanley du four.

La préparation minutieuse de Holland :

Ken Holland a une longue histoire de gestion d’équipes performantes et son approche pour bâtir les Oilers a été méticuleuse. L’intersaison a vu Holland prendre une série de décisions calculées, notamment l’accord d’un an pour Connor Brown et l’essai professionnel pour Brandon Sutter.

Ces ingrédients, ainsi que d’autres joueurs clés comme Connor McDavid, Leon Draisaitl et les joueurs recrutés sur les dernières saisons tels que Zach Hyman, Evander Kane et Mattias Ekholm, doivent avoir un impact important sur les performances de l’équipe.

Cependant, Holland reconnaît les défis liés à la gestion sous le plafond salarial, qui n’a augmenté que de 2 millions de dollars au cours des cinq dernières années, ce qui rend difficile la rétention de tous les jeunes talents tout en ajoutant les éléments nécessaires à la liste.

«Nous allons commencer avec les sept défenseurs qui ont terminé l’année dernière. Les gardiens sont déterminés», a déclaré Holland à Sportsnet. « D’emblée, nous avons signé Brandon Sutter cet été. Nous irons au camp, verrons ce qu’ils peuvent faire, surveillerons le ballotage… »

Bien que l’effectif semble en bonne forme, des inquiétudes subsistent quant à la profondeur et à l’impact des blessures au cours de la saison.

Avec une équipe de 21 joueurs, quelques blessures pourraient laisser les Oilers en désavantage numérique à un moment donné de la saison. Cependant, Holland est optimiste quant aux chances de l’équipe et estime qu’elle dispose d’un groupe de joueurs qui croient vraiment pouvoir remporter la Coupe Stanley.

Le capitaine des Oilers, Connor McDavid, partage cette conviction et est convaincu que Holland prendra les mesures nécessaires au cours de la saison pour remédier à toute faiblesse.

L’avenir et la Coupe Stanley :

Les Oilers d’Edmonton ont été déçus lors des séries éliminatoires ces dernières années, mais Holland souligne l’importance de la persévérance et de l’apprentissage des expériences passées. Il souligne que des équipes à succès, comme Vegas et Tampa, ont connu des déceptions similaires avant de finalement remporter la Coupe Stanley.

Alors que le contrat de Draisaitl arrive à son terme l’année prochaine et que celui de McDavid approche également de sa conclusion, la pression est forte pour bâtir une équipe capable de remporter des titres. Holland est conscient des défis à venir et sait que la capacité de remporter la coupe Stanley sera un facteur important pour retenir les joueurs vedettes de l’équipe.

Les Oilers voient leur fenêtre de tir pour remporte rune Coupe Stanley s’amoindrir à mesure que le contrat de Connor McDavid avance. Mais la franchise reste confiante et leur parcours ces dernières saisons peuvent leur donner raison. La conférence Ouest a montré l’an passé qu’elle était largement ouverte et imprévisible.

les Oilers doivent saisir cette opportunité pour ne pas finir dans la catégorie des « What if« .

 

Credit: Stephen R. Sylvanie-USA TODAY Sports

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires