Les Hurricanes de Carolina confirment face aux Islanders de New York

par 3 minutes de lecture
par 3 minutes de lecture
Enlever la pub

Cette nuit, les Hurricanes ont remporté la rencontre 4-3 en prolongations. Ils quittent leur domicile avec 2 victoires en 2 matchs.

C’est sans surprise que les Hurricanes de Carolina se sont imposé hier à la PNC Arena face aux Islanders. Après un premier match gagné en début de semaine, les joueurs de Rod Brind’Amour, ont élevé leur niveau de jeu pour dominer leurs adversaires en début de rencontre, avant de se voir rattraper par la suite. C’est finalement grâce à Jesper Fast que les Hurricanes se délivrent en prolongations.

Les raisons de la victoire

Au-delà de la confiance donnée par ce statut de « favori », Carolina a pu s’appuyer sur la profondeur de ses lignes pour gagner la rencontre. Et pour cause, chaque ligne a marqué un but dans la rencontre, si on compte Slavin dans la première ligne. Une faculté qui pour l’instant fait défaut aux Islanders qui attaquent essentiellement avec leurs deux lignes principales.

De plus, les Hurricanes ont pu profiter de l’indiscipline de New York. A l’image du choc de Martin sur Staal en fin de première période, les Islanders se sont fait sanctionner à 6 reprises dans la rencontre, laissant la possibilité à leurs adversaires d’évoluer en supériorité numérique pendant 12 minutes. Bien que les Hurricanes n’aient marqué qu’une fois sur 6 supériorités numériques, ils ont pu fatiguer leurs adversaires et les empêcher de construire leur jeu tout au long du match. Surtout qu’ils n’ont pas été pénalisés une seule fois.

Enfin, il faut noter que Carolina commence à bien répondre aux combats physiques proposés par les Islanders. Durant le premier match, les coéquipiers de Brent Burns ont été surpris par l’intensité des chocs donnés par New York. Dans cette deuxième rencontre, on a vu les Hurricanes plus percurtant et plus offensifs avec un total de 36 tirs à la cage. A l’offensive sur l’ensemble de la rencontre, ils ont mis en difficulté Sorokin et sa défense.

Pour autant, d’après le coach Rod Brind’Amour, le match a été plus difficile que le résultat ne le montre :

« C’est une bonne équipe. Ils nous tenaient dans leurs mains. Mes joueurs sont revenus et ont dit « Assez ! ». Ce n’était pas notre meilleur match. New York a bien joué. »

Ce qu’on peut attendre pour le match 3

Malgré deux matchs sérieux, les Hurricanes ne se sont imposé que d’un seul but sur chaque rencontre à domicile. La logique voudrait que les Islanders, avec l’appui de leur public, arrivent à rivaliser davantage avec Carolina. D’autant que si New York veut rester en course pour le gain de ce premier tour, il va impérativement falloir une victoire, voire deux, à domicile.

Côté Hurricanes, prendre une victoire à New York assurerait quasiment la qualification pour le prochain tour. Après deux matchs très intense, Carolina va peut-être chercher à continuer sur sa lancée en appuyant encore un peu plus durant ce match 3. Un duel colossal attend les deux franchises demain soir.

The Free Agent - Hurricanes - Islanders - Horvat

Pour finir, il faudra surveiller Bo Horvat lors de la prochaine rencontre. L’attaquant n’est pas au top de sa forme depuis deux rencontres, mais il sait que cette participation aux Playoffs est une des raisons pour lesquelles il a été échangé aux Islanders. Si les Islanders se font éliminer sans un seul but de leur joueur prometteur, ce serait une vraie déception individuelle comme collective.

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires