Les nouveaux de Calgary propulsent les Flames vers leur meilleur départ de l’histoire de la franchise

par 2 minutes de lecture
Flames
par 2 minutes de lecture
Enlever la pub

Jonathan Huberdeau et Nazem Kadri commencent doucement à se familiariser avec l’équipe, le jeu, la ville et la victoire chez les Flames.

Avec la victoire d’hier soir 4 à 1 face aux Penguins, les Flames ont remporté leur 5ème match de la saison en 6 rencontres, totalisant ainsi 10 points. C’est le meilleur départ de l’histoire de la franchise et les petits nouveaux n’y sont pas étrangers.

Les Flames ont trouvé la recette pour s’imposer et le match d’hier soir en est la preuve. Un départ canon pour faire le break rapidement dans la première période et des nouveaux qui semblent déjà bien fondu dans le collectif avec trois buts hier soir. Dans les cages Jacob Markstrom reste infranchissable grâce notamment à sa défense qui l’a bien protégé durant les 10 première minutes de la rencontre (aucun tir cadré de la part des Pens).

« Si nous jouons comme ça beaucoup de matchs, nous serons en bonne position », a déclaré Huberdeau, qui a terminé avec trois tirs. « Nous avons eu tendance à lâcher prise en seconde, mais dans l’ensemble, nous avons fait un bon match. À cinq contre cinq, notre ligne, nous devons encore être meilleurs, mais nous gagnons et au moins nous jouons dur et ça va marcher un jour. »

Huberdeau et Kadri contribuent aux bonnes performances du jeu de puissance des Flames cette saison avec 31.8% de réussite avec une rondelle qui circule très bien entre tous les joueurs. Les Flames ont largement dominé les Penguins dans la seconde période avec 21 tirs à 4, ,ne leur laissant que peu d’opportunité de revenir dans la rencontre.

Calgary étouffe complètement ses adversaires, remporte les mises au jeu (64.1% des mises au jeu remportées hier soir).

Au rang des satisfactions, il y a Nazem Kadri qui mène l’équipe avec ses 9 points cette saison. Sa séquence de points est la quatrième plus longue pour entamer une carrière chez les Flames. Mel Bridgman (1980-81) détient le record avec huit matchs, et Phil Housley (1994-95) et Sergei Makarov (1989-90) sont à sept matchs.

Enlever la pub

Commentaires

guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires