Edmonton Oilers : il est temps de réagir côté gardien

par 3 minutes de lecture
Stuart Skinner Oilers
par 3 minutes de lecture
Enlever la pub

NHL – Pour les Oilers d’Edmonton, le début de saison est une calamité due à plusieurs facteurs mais un ressort en particulier : celui des gardiens de buts.

La dure réalité a été mise à nu lors d’un récent match qui a vu les Canucks de Vancouver démanteler les Oilers avec une victoire décisive de 6-2.

La défaite, emblématique des difficultés de la saison des Oilers, n’était pas seulement une défaite dans les colonnes mais le reflet d’un malaise plus profond qui reflète une équipe en plein doute en ce début de saison. Tout n’est pas imputable aux gardiens, mais c’est ce qui saute aux yeux de prime abord.

L’énigme des gardiens de but

Les problèmes des gardiens de but des Oilers sont devenus le pivot de leur campagne chancelante.

Le contrat de Jack Campbell, autrefois une lueur d’espoir, plane désormais sur la franchise comme un albatros, avec des discussions sur un rachat circulant à voix basse parmi les fidèles d’Edmonton. Pendant ce temps, Skinner, dont le potentiel est remarqué, se retrouve aux prises avec un calendrier de développement qui ne correspond pas aux ambitions immédiates de l’équipe.

Avec un pourcentage d’arrêt cette saison à présent de .856, on est loin de ce que ce jeune gardien devait apporter. Sa baisse de forme l’an passé dans les playoffs pouvait être en partie expliquée par l’atmosphère que représente les playoffs et la difficulté pour gérer cette pression chez un jeune gardien.

Problème : les choses se poursuivent encore cette saison.

Et à présent, une équipe qui avait des aspirations pour le titre, se retrouve avant dernière de la ligue surclassée dans la médiocrité défensive par les San Jose Sharks qui ont réussit l’exploit d’encaisser 20 buts en 2 matchs.

Alors que faire ?

Le front office des Oilers, dirigé par le directeur général Ken Holland, se trouve maintenant dans la position peu enviable de concilier les exigences actuelles de l’équipe avec ses perspectives d’avenir, un exercice d’équilibre qui devient de plus en plus précaire à mesure que la saison avance.

La seule solution viable qui puisse être envisagée à court terme pour cette franchise et de soit se séparer de Jack Campbell ou de l’envoyer en AHL et de faire monter des gardiens, Olivier Rodrigue ou Calvin Pickard, qui eux au moins ont un pourcentage d’arrêt plus décent.

Une mise en compétition de Skinner avec ces deux autres gardiens pourrait créer une certaine émulation dans cette équipe.

Malheureusement, il faut aussi que devant le gardien, l’intensité soit présente, ce qui n’est pas encore le cas. Dans de trop nombreuses situation, face à Vancouver hier mais aussi face à Nashville samedi, les défenseurs des Oilers étaient davantage spectateurs qu’acteurs.

 

Credit: Bob Frid-USA TODAY Sports

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires