Draisaitl / McDavid : Un duo record

par 4 minutes de lecture
Draisaitl/McDavid : Un duo record
par 4 minutes de lecture
Enlever la pub

Le duo Leon Drasaitl Connor McDavid a fait beaucoup de dégâts lors du deuxième tour de playoffs d’Edmonton face à Calgary.

29 points en 5 matchs

Connor McDavid et Leon Draisaitl ont étés phénoménaux dans la série qui les opposait à Calgary. L’allemand a inscrit 17 points dont 15 passes décisives en l’espace de cinq matchs. C’est la 3e meilleure performance de tous les temps sur une série derrière Wayne Gretzky contre Chicago en 1985 et Rick Middleton avec Boston en 1983.

Rick Middleton, justement, avait formé un duo génial avec Barry Pederson, son centre. Sur cette série contre les Sabres de Buffalo, les deux attaquants avaient totalisés 35 points en 7 matchs.

Ils avaient donc moins de points par matchs que nos deux phénomènes actuels puisque McDavid a également scoré 3 buts et 9 passes sur cette série portant le total du duo à 29 points en 5 matchs seulement. Personne n’a fait mieux dans l’histoire de la ligue.

Même The Great One n’a pas fait mieux.  En 1987, dans un premier tour tendu face aux Kings, Wayne Gretzky avait planté 15 points en 5 matchs. Bien aidé par une victoire 13-3 au match 3, il avait totalisé 27 points en 5 rencontres avec une autre légende de la ligue, Mark Messier.

Mention spéciale aux Oilers de 1985 également. En 6 matchs conte Chicago, le duo Gretzky-Kurri avait inscrit 33 points en 6 matchs seulement. Leur attaque avait été magistrale puisqu’ils avaient inscrits dépassés deux fois la dizaine de buts en gagnant 11-2 au match 1 puis 10-5 au match 3. Ce duo s’est même transformé en quatuor puisque sur cette série, Glenn Anderson et Paul Coffey ont, eux, inscrits 14 points chacun.

Dans l’histoire récente, on peut penser à Sidney Crosby et Jake Guentzel. En 2018, les deux attaquants de Pittsburgh avaient brillé au premier tour contre les Flyers de Philadelphie en scorant chacun 13 points. Une performance qui ne les avaient pas empêché de sombrer au tour suivant contre Washington.

Une équipe tournée vers l’offensive

Dans cette série, les Oilers ont marqué 25 buts et ne sont passés qu’une fois sous la barre des cinq buts. Une performance grandement expliquée par la forme du duo. Calgary était pourtant l’une des toutes meilleures défenses de la ligue sur la saison régulière avec un Jacob Markstrom leader de la NHL en blanchissage.

C’est la construction de cette équipe dans un esprit « offense first » et le plan de jeu de Jay Woodcroft qui crée un cocktail explosif.

Mais on retrouve encore une fois l’équipe de 1985 qui avait marqué 44 points en 6 matchs, record toujours en place aujourd’hui et loin d’être égalé.

Très récemment, on a vu une équipe de Dallas s’inspirer de ce jeu offensif pour aller défaire l’Avalanche de Colorado en 7 matchs. En 2020, les Stars avaient inscrits 28 fois en 7 matchs avec 5 buts d’Alex Radulov notamment.

Records personnels

Avec déjà 26 points inscrits en playoffs, McDavid a marqué plus de points lors de ces séries que dans toutes les autres campagnes de playoffs qu’il a réalisé en NHL. Il n’avait auparavant marqué « que » 22 points en 3 saisons.

Pour Leon Draisaitl, c’est sa meilleure saison mais il n’a pas doublé son total en playoffs. Auteur de 26 points cette saison, il en avait inscrit 27 dont 16 en 2017.

Si ils continuent sur leurs lancées, les deux phénomènes pourraient viser les records de la ligue. Le record de points marqués en une campagne de playoffs est détenu par… Wayne Gretzky, évidemment. En 1984-1985, évidemment. Il avait inscrit 47 points à l’époque. Le 99 est suivi de près par Mario Lemieux, comme d’habitude, auteur de 44 points lors de la saison 1990-1991 où il a décroché la coupe Stanley avec Pittsburgh.

Au XXIe siècle, c’est le russe Evgeny Malkin qui a planté le plus de points. En 2008-2009, pour le premier sacre de son trio avec Crosby et Letang, il avait totalisé 36 points, donc 14 buts. Un total qu’égaleront Draisaitl ou McDavid si ils marquent plus de 10 points contre les Blues ou l’Avalanche au prochain tour des playoffs.

 

 

 

 

Enlever la pub

Commentaires

guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires