David Pastrnak : une première depuis 1994 !

par 3 minutes de lecture
David Pastrnak
par 3 minutes de lecture
Enlever la pub

David Pastrnak, attaquant vedette des Bruins de Boston, a écrit une nouvelle page dans l’histoire de l’équipe en marquant son 50e but de la saison lors d’une victoire en tirs de barrage contre les Hurricanes de la Caroline.

David Pastrnak est le premier joueur des Bruins à atteindre ce plateau depuis Cam Neely en 1993-1994. Il a également franchi la barre des 600 points en carrière au cours de cette rencontre.

David Pastrnak, surnommé « Pasta », a montré une fois de plus pourquoi il est l’un des meilleurs attaquants de la Ligue nationale de hockey (LNH). Il a ouvert la marque en surprenant le gardien des Hurricanes, Frederik Andersen, d’un tir entre les jambières, inscrivant ainsi son 50e but de la saison et rejoignant Connor McDavid, qui compte déjà 60 buts, comme les deux seuls joueurs à avoir atteint ce nombre cette saison.

En plus de ses exploits offensifs, Pastrnak a démontré une grande polyvalence en contribuant également en défense, aidant les Bruins à remporter leur septième victoire consécutive. Cette performance remarquable lui a valu les éloges de ses coéquipiers et de l’entraîneur en chef, soulignant l’importance de Pastrnak pour l’équipe des Bruins.

L’attaquant tchèque de 26 ans a poursuivi sur sa lancée en marquant un deuxième but lors d’un avantage numérique, donnant l’avance 2 à 1 aux Bruins. Charlie McAvoy a récolté une deuxième mention d’aide sur le jeu. Jakub Lauko a également contribué en doublant l’avance des Bruins, avant de devoir quitter le match en raison d’une chute contre la rampe.

Les Hurricanes ont toutefois montré leur détermination en comblant l’écart de deux buts en début de troisième période grâce à Brady Skjei et Sebastian Aho. Malgré une période de prolongation spectaculaire et des chances de marquer des deux côtés, les Bruins ont finalement eu le dessus en tirs de barrage, avec Charlie Coyle et Jake DeBrusk qui ont déjoué Andersen.

Le gardien des Bruins, Jeremy Swayman, a réalisé 34 arrêts et remporté sa 20e victoire de la saison, tandis qu’Andersen a subi la défaite malgré 35 arrêts. Les Bruins ont réussi cet exploit malgré l’absence de plusieurs joueurs clés, dont Patrice Bergeron, Brad Marchand, Hampus Lindholm et Derek Forbot.

Cette victoire confirme la force des Bruins cette saison, et avec David Pastrnak en pleine forme, l’équipe a toutes les raisons d’être optimiste pour les séries éliminatoires à venir. Leur attaque dynamique et leur défense solide font d’eux une équipe redoutable, prête à affronter les meilleures formations de la ligue.

Enlever la pub

Commentaires

guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires