Coupe Stanley 2024 : Sergei Bobrovsky vole la vedette

par 3 minutes de lecture
Sergei Bobrovsky
par 3 minutes de lecture
Enlever la pub

Les Panthers de Floride ont pris l’avantage dans la finale de la Coupe Stanley, remportant une victoire de 3-0 contre les Oilers d’Edmonton lors d’un match marqué par la performance exceptionnelle du gardien Sergei Bobrovsky.

Le vétéran, âgé de 35 ans, a réalisé une prestation magistrale en arrêtant les 32 tirs qu’il a affrontés, obtenant le premier blanchissage en match d’ouverture de la finale de la Coupe Stanley depuis Roberto Luongo en 2011.

La performance de Sergei Bobrovsky a été tout simplement spectaculaire, aidant les Panthers à surmonter une attaque dominante des Oilers et à donner le ton pour la série.

Découvrez l'App TFA ! Découvrez l'App TFA sur iOs ! Découvrez l'App TFA sur Android !

La défense inflexible de Bobrovsky

Dans un match où les Panthers ont été largement dominés, Sergei Bobrovsky est apparu comme le héros incontesté.

Les Oilers ont surpassé Florida avec 32 tirs contre 17 et ont détenu un avantage de 18-6 dans les chances à haut risque, mais Sergei Bobrovsky a été un mur devant son filet.

Ses arrêts remarquables, y compris des arrêts cruciaux contre Connor McDavid et Ryan Nugent-Hopkins, ont préservé l’avance des Panthers tout au long du match. Les efforts de Bobrovsky lui ont valu la distinction d’être le plus vieux gardien de but à réaliser un blanchissage lors du match d’ouverture de la finale de la Coupe Stanley.

Les Panthers ont eu des difficultés offensives en première période, ne réussissant que quatre tirs et passant dix minutes sans tenter de tir.

Cependant, ils ont capitalisé sur leur première véritable opportunité lorsque Carter Verhaeghe a marqué, permettant aux Panthers de prendre les devants. Malgré la pression incessante d’Edmonton, la performance exceptionnelle de Sergei Bobrovsky a assuré que les Panthers maintiennent leur avance.

Bien que la performance de Sergei Bobrovsky ait été le point fort, les joueurs offensifs de la Floride ont également apporté des contributions cruciales. Le but précoce de Carter Verhaeghe a donné le ton, et Evan Rodrigues a ajouté un deuxième but, son premier en finale de la Coupe Stanley. Eetu Luostarinen a scellé la victoire avec un but dans un filet désert.

D’autre part, les Oilers ont rencontré des difficultés avec leur configuration défensive.

Le duo Darnell Nurse et Cody Ceci, qui avait montré des promesses dans les matchs précédents, a eu du mal contre les Panthers. Le jeu de puissance des Oilers, habituellement une force, n’a pas réussi à convertir aucune de leurs trois opportunités, réduisant encore leurs chances de retour.

Le match 2 aura lieu dans la nuit de lundi à mardi toujours chez les Panthers, à suivre sur les antennes de beIN SPORTS.

 

Credit Photo : Sam Navarro-USA TODAY Sports

Partager :
Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires