La controverse s’immisce dans la finale de la Coupe Stanley

par 4 minutes de lecture
game 4 finale coupe stanley
par 4 minutes de lecture

Ce match 4 de la finale de la Coupe Stanley entre Tampa Bay et Colorado risque de faire parler de lui pendant longtemps.

Alors que les deux équipes sont à égalité et disputent la prolongation, le revenant Nazem Kadri va inscrire un but de prime abord très étrange et qui va se révéler être source de controverse.

Tout d’abord, personne ne voit que la rondelle était bien rentrée dans le filet, retardant l’explosion de joie des joueurs de l’Avalanche. Mais la conférence de presse de l’entraineur du Lightning, Jon Cooper a remis l’attention sur autre chose que la victoire de Colorado.

En effet, les arbitres auraient oublié de siffler une pénalité pour un nombre de joueur trop élevé sur la glace au moment où Nazem Kadri marque son but. En effet, au moment du changement de ligne, 6 joueurs sont sur la glace :

Mais le joueur numéro 6 sur la photo ci-dessus ne fait clairement pas action de jeu. Colorado a sans doute bénéficier d’une certaine clémence de la part des arbitres sur ce changement de jeu, chose relativement commune lors de la saison régulière. Jon Cooper lui, n’a pris qu’une seule question lors de la conférence de presse et a montré son profond désaccord quand à cette décision :

« J’adore cette ligue », a déclaré Cooper  « C’est la plus grande ligue du monde. Les gens qui la dirigent sont incroyables. Tout à ce sujet. C’est comme un rêve devenu réalité pour moi, surtout en tant qu’enfant canadien, en grandissant et tout ce qui s’est passé. … Vous savez, j’ai fait partie de défaites déchirantes contre les équipes qui nous ont éliminés et j’ai été avec un groupe qui ne fait que se battre, se battre et se battre. Et ils se sont frayé un chemin vers une troisième finale de la Coupe Stanley d’affilée. Et à une époque de salary cap… quand c’est si dur et que les règles sont contre vous parce que la ligue veut la parité. »

« Et j’aime ça à propos de la ligue. Et c’est ce qui rend la chose plus difficile. Et regardez cette équipe, ce qu’elle a traversé et les combats qui se sont déroulés. Et nous sommes tous dans le même bateau : joueurs, entraîneurs, tout le monde. Mais celui-là va piquer bien plus que les autres, juste parce qu’il prenait… c’était potentiellement… je ne sais pas. C’est dur pour moi. Il va être difficile pour moi de parler. Je vais devoir parler. … Vous allez voir ce que je veux dire quand vous regarderez le but gagnant. Et mon cœur se brise pour les joueurs. Parce que nous devrions probablement encore jouer. Je serai disponible (jeudi). »

Selon le livre des règles de la NHL, les joueurs peuvent être changés à tout moment pendant le jeu, à condition qu’ils soient à moins de cinq pieds du banc et non dans le jeu lorsque le changement est effectué. Ce fût le jugement des quatre arbitres après la rencontre.

Vendredi soir à Denver, Colorado tentera de remporter sa première Coupe Stanley depuis 2001, à la maison. Le Lightning devra rapidement passer à autre chose sous peine de n’avoir aucune chance ce vendredi.

 

 

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires